SEVEN SALEM EN BREF
Un soupçon de sorcellerie, une pincée de pouvoir, une poignée de péché, un poil de liberté et un bon gros morceau d'étrangeté. Mélangez le tout et obtenez Salem, ville de recommencement. Un havre de paix bizarre, mais agréable. Un lieu de magie et de surnaturel, de spectacle et de jamais vu. Salem est là pour te surprendre jeune Sorcier, et elle compte bien réussir. Elle enivrera tes sens peu importe qui tu es et où tu vas, tout en te laissant cette liberté que tu n'as jamais eu. Tu seras libre d'oublier ton passé et tes erreurs, pour te concentrer sur l'avenir.
ÉQUIPE DU FORUM
ETHAN C. FITZGERALD
Fondateur
PRÉSENT | MP
KURO KAZUNA
Co-Fondatrice
PRÉSENT | MP
CONTEXTE + GRAPHISME PAR ETHAN | CODES PAR MAMAN CHAT
accueil

Cameron Heart - A la recherche du scoop du siècle ~ [FINI]
Mar 30 Jan - 20:04
CARACTERE
Je m'appelle Cameron Heart. Si vous ne me connaissez pas encore, laissez-moi vous faire un topo sur quel genre de femme je suis.

Sans vouloir me vanter, je suis une femme intelligente, j'ai tendance à capter deux fois plus vite que les autres. Ce n'est pas pour rien que l'on m'appelait "Tête d'ampoule" à l'école, surnom que je n'ai toujours pas digéré d'ailleurs. Oui, je suis rancunière. Je suis également une personne curieuse, non mais vraiment très curieuse, parfois trop pour ma propre sécurité. J'ai tendance à fourrer mon nez partout et surtout là où il ne faut pas. A là là, le job de journaliste est si dangereux. Je suis toujours à la recherche de l'Article qui passera en première page, ma sécurité vaut bien ça. Néanmoins j'adore mon travail, même si je ne suis encore qu'une petite journaliste sans grande prétention mais j'ai bien l'intention de me retrouver en haut de la pyramide un jour. Ma réussite professionnelle passe avant tout. Je suis ambitieuse et ça ne me dérange absolument pas d'user de moyens peu honnêtes pour arriver à mes fins. J'en ai marre d'attendre sagement une promotion, il faut bien que je fasse avancer les choses ! Voilà, vous l'aurez compris, je suis impatiente. Je veux la gloire et l'argent tout de suite ! Surtout l'argent.

Oui, j'ai une relation à l'argent assez particulière. Si je vous dis que je peux entendre une pièce tomber à 500 mètres, vous comprenez le délire ? J'en suis à ce point là. Je vérifie mes comptes presque tous les jours, je suis une économe avérée et malgré ça je ne peux pas m'empêcher de me plaindre que je suis fauchée alors que... C'est totalement faux !

En règle générale, je suis une femme franche, si j'ai quelque chose à dire je le dis, si quelque chose ne me plait pas je le fais savoir. J'avoue que parfois il m'arrive d'être hypocrite, de ne pas dire aux gens ce que je pense d'eux. En même temps je ne vais pas dire à mon patron que je le trouve con, moche et qu'il pue de la gueule. Je tiens à mon boulot moi ! Donc oui je suis hypocrite, seulement avec les personnes qui, de près ou de loin, pourraient me faire perdre mon travail. Sinon je reste une personne polie et respectueuse, du moins autant que possible. Faut pas me chercher quoi.

S'il y a bien une chose que vous devez savoir sur moi, c'est que je déteste que l'on se moque de moi. Je suis une rancunière capable de ruminer une vengeance pendant plusieurs années. Si vous m'avez contrarié ne serait-ce qu'une fois, vous pouvez être sur que je me souviendrais de vous. Il faut faire attention de ne pas trop m'énerver car mon crochet du droit a tendance à partir très vite. Et oui, quand on me cherche on me trouve. Sinon, je suis allergique aux débiles. Ce genre de personne m'exaspère et me rend sarcastique. C'est dans ces moments là que je manie l'ironie à la perfection.

Je ne suis pas quelqu'un de tactile, je n'aime pas que l'on me touche sans ma permission et inversement, je ne suis pas du genre à aller tripoter les autres. Désolée mais on a pas élevé les cochons ensemble ! Cependant, je sais faire preuve de beaucoup de tendresse avec les personnes que j'aime ou que j'apprécie sincèrement. Il me faut juste un peu de temps pour vous connaître, voilà tout. Au-delà de mon fort caractère qui pourrait peut-être en rebuter certains, je suis une véritable amie sur qui on peut compter. Comme je le dis toujours, on ne laisse pas les copains dans la merde ! 'Fin faut pas venir me demander de la tune par contre. Faut pas déconner.

J'aime bien faire la fête mais seulement quand c'est justifier. Si c'est pour fêter le premier popo de votre môme, c'est pas la peine, oubliez-moi. Merci d'avance. Faire la fête c'est cool mais... Un seul problème, je ne tiens pas du tout l'alcool. Au point de danser sur le bar et de faire des avances à un porte-manteau après trois malheureux verres. Pitoyable.

Pour finir voilà quelques trucs en vrac sur moi, ça peut toujours vous intéresser : Je suis plutôt bordélique ☆ Je suis une grande fan du groupe Kiss ☆ J'écoute de la musique avec mon vieux walkman à cassette (il n'a pas encore rendu l'âme celui-là) ☆ Je bois beaucoup de café ☆ Je déteste les réunions Tupperware ☆ Mon boulot déborde tellement sur ma vie privée que j'en oublie parfois de me nourrir ☆ J'ai un poisson qui s'appelle Léonard (je l'aime bien, il ne fait pas de bruit, il me fout la paix) ☆ Je ne supporte pas les vieux (ils puent) ☆ Les bébés c'est pas mon truc (ils puent) ☆ Quand je suis distraite je me cogne les pieds sur les coins de meuble (dans ces moments là j'ai l'impression que je vais mourir) ☆ J'ai une peur bleue de l'orage ☆ Je rêve de rencontrer mon âme-sœur, un homme riche et beau et surtout riche ~
HISTOIRE
Je suis née à Londres, d'un amour passionnel entre Diana et Richard Heart. Ma petite enfance n'a rien d'extraordinaire, elle a été heureuse, entourée de mes parents. Mon père était le rédacteur en chef d'un grand journal londonien, le plus populaire et le plus vendu de tous, et ma mère était au poste de responsable des ressources humaines. Ce journal c'était la fierté de toute la famille. Et moi, j'étais destinée à reprendre le flambeau. Je dois dire que cette idée m'avait toujours plu, même gamine. Je ne me voyais pas autre part qu'assise dans le siège de rédactrice en chef, au sommet de la pyramide. De part leur travail, mes parents étaient extrêmement riche. Depuis ma naissance, j'avais toujours vécue dans cette opulence, à faire rougir les plus pauvres, sans me soucier de rien. J'avais toujours tout quand je le souhaitais.

Malheureusement cette petite vie parfaite ne dura pas. A cause de son travail, mon père avait emmagasiné beaucoup trop de fatigue et il ne fallut que quelques vertiges pour qu'il dévale brutalement les escaliers. La chute fut mortel. Mon père décéda sur le coup. Un simple accident domestique mais qui pour une petite fille de 8 ans était d'une violence extrême. C'est à partir de ce moment que tout commença à dégénérer. Ma mère et moi apprirent qu'il s'était énormément endetté ces dernières années, au point de ne plus être l'actionnaire majoritaire du journal. Ma mère n'y avait vu que du feu puisqu'elle ne s'occupait pas du tout de ce genre de chose. Nous comprîmes alors que sa fatigue et son anxiété était lié à son endettement et que c'était ça qui avait causé sa mort. Au final, tout ce que nous possédions n'était que de la poudre aux yeux, nous n'avions plus rien. Vous ne vous rendez pas compte à quel point ce fut dur à encaisser. Rapidement, les huissiers prirent tous dans notre grande maison et ma mère fut évincée du journal par les nouveaux patrons. Dans cette situation nous n'avions pas d'autre choix que de nous séparer de notre demeure.

Les années qui suivirent furent difficiles et c'est un peu à partir de ce moment là que mon côté "grippe-sous" fit son apparition. Je n'avais que deux envies, retrouver la fortune que nous possédions ainsi que le journal crée par mon père. J'ai trimé comme une dingue pour pouvoir me payer mes études de journalisme. Après toutes ces années à vivre dans la misère j'arrivais enfin à sortir la tête de l'eau en arrivant dans une grande école. Du coup je n'avais pas d'autre choix que d'être le meilleure, c'était mon unique chance d'arriver à mes fins. Et la meilleure, je l'ai été, du début jusqu'à la fin de mes études. A 24 ans, une fois mon diplôme en poche je me suis pointée à l'ancien journal de mon père. Ouais, j'y suis carrément allée au culot. C'est tout moi ça, ahah. J'ai eu plusieurs entretiens en l'espace d'un mois, c'était à se demander s'ils ne faisaient pas exprès de faire traîner les choses. Au final on a bien voulu m'embaucher. Par respect pour la mémoire de mon père, qu'ils ont dit. Mais ce n'était pas sincère, ça se voyait mais tellement ! J'ai caché ma colère au plus profond de moi et j'ai fait ce qu'on me demandait de faire. Ce n'était pas le moment de tout foutre à l'eau. On m'a d'abord foutu à un poste d'assistante. Mais attention, pas l'assistante qui rédige des trucs, qui prends des rendez-vous, ect mais l'assistante qui apporte le café et les petits gâteaux. Ridicule. Ça a duré un an et j'ai continué à cacher ma colère. Puis on m'a enfin donné un vrai poste de journaliste. Du moins c'est ce que j'ai cru. On m'a promu au service nécrologique. C'est là que j'ai compris que tout ce cinéma n'était qu'une vaste blague, qu'on se fichait royalement de moi. Et le pire c'est que j'étais payée une vraie misère ! Ma vie était juste devenue  pitoyable. Et puis un jour, au travail, j'ai complètement pété un boulon. J'ai ouvert une enveloppe que l'on venait de me donné, c'était mon dernier bulletin de salaire. En voyant le montant si ridicule de ma paye, j'ai craqué. Toute la colère que j'avais retenue pendant plusieurs années explosa sans prévenir. Prise dans une rage folle, j'ai tout cassé autour de moi. Mes collègues ont même dû appeler la sécurité pour me maîtriser. Et puis j'ai reçu un coup sur la tête. Le noir total.

Je n'ai aucune idée de combien de temps je suis restée inconsciente mais à mon grand étonnement je me suis réveillée dans un endroit complètement différent. J'étais toute seule, complètement paniquée. A mon poignet j'avais désormais un drôle de tatouage. En face de moi, il y avait un immense bâtiment noir. J'ai aperçu quelqu'un y entrer et je ne sais pas pourquoi mais je l'ai suivi. Je me suis retrouvée devant sept portes, dont l'une arborait le même symbole que sur mon poignet. En l'ouvrant, je me suis retrouvée face à un long couloir sombre qui se déroba sous mes pieds.

« Bienvenue à Salem, jeune sorcière. »

Maintenant une nouvelle vie s'offre à moi mais pas forcément meilleure.
CAMERON HEART
AKA CAM
FEMININ, ANGLAISE
VINGT-SIX ANS
JOURNALISTE
AVARICE
ALCHIMISTE
(C) NICO ROBIN - ONE PIECE


DAISU
COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI ?
En voyageant de partenariat en partenariat.

QUE PENSES-TU DU FORUM ?
Il est très beau et semble très intéressant ~

AUTRE ?
réponse.
Mar 30 Jan - 20:07
Bienvenue ~

Oh mon dieu jajfofjaifbbglslfbje Nico robin deku
Mar 30 Jan - 20:12
Wooooaaaaah, j'adore Cameron
Hâte de rp avec elle !!
Bon courage pour ta fiche


Mer 31 Jan - 17:53
Journaaaaaaaaaaliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste haaaaaaaaaaaaaaa
beaucoup de love sur toi, ton personnage promet ♥️♥️

have fun burn burn




Spoiler:
 
Dim 4 Fév - 19:26
Merci à vous tous pour l'accueil ! Vous êtes adorables. ♥️

Et du coup voilà, ma fiche est terminée. o/



Mon combat est de faire éclater la vérité ... Non, en fait j'ai juste envie de gagner un max de thune avec mes articles. Un conseil, ne laissez pas traîner vos secrets ~ #990033
avatarL'Invocateur
Mystérieux Sorcier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Fév - 21:57
ENCORE UN PEU...
C'est presque fini !

Ta fiche est presque terminée, il ne manque à remplir que la Classe. Pour connaître ta spécialisation, nous t'invitons à venir lire ce sujet pour que tu comprennes la marche à suivre.

Tu dois tout simplement aller poster dans l'intrigue pour montrer que ton personnage était à cette fameuse soirée, rencontrant ainsi L'invocateur, et recevant sa Classe (d'une joyeuse balle dans le front).

Il est obligatoire de poster une réponse, le nombre de lignes étant libre, du moment qu'on retrouve le déroulement de la soirée dans ton écrit. A la suite de ce post, tu devras répondre au lien fourni toujours dans ce sujet, à la fin. C'est un petit quizz qui donnera au staff ta Classe à la suite de tes réponses.

Une fois ta réponse postée, le staff viendra t'indiquer ta Classe, validant ainsi ta fiche, et tu pourras rp complètement ~

Bonne chance !

avatarL'Invocateur
Mystérieux Sorcier
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Fév - 14:39
VALIDÉE
AVARICE // ALCHIMISTE
Te voilà dorénavant validé, Péché de l'Avarice!

Hâte de voir notre petite journaliste se débrouiller à Salem, en espérant qu'on ne se retrouvera pas dans les potins de son journal ~ Elle semble en tout cas très intéressante, et intelligente et je ne doute pas qu'elle risque d'être bien embêtante pour certains. Et puis bon, Nico Robin, tout de suite la barre est haute.
J'espère que tu te plairas ici, et que tu auras du plaisir à rp ! Bienvenue encore ~

Tu peux désormais venir demander ICI des partenaires pour commencer à rp, poster ta fiche de relations LA et faire une demande de logement pour ton personnage dans cette section pour éviter qu'il dorme dans la rue. Si tu souhaites poster un prédéfini, lié ou non à ton personnage, c'est ICI que ça se passe.

Nous espérons que le forum te plaira, l'ensemble du staff te souhaite la bienvenue et espère que tu passeras un bon moment dans Salem.
Contenu sponsorisé

Cameron Heart - A la recherche du scoop du siècle ~ [FINI]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Salem :: Recommencement :: Formulaire d'entrée :: Formulaires Validés-
Sauter vers: