SEVEN SALEM EN BREF
Un soupçon de sorcellerie, une pincée de pouvoir, une poignée de péché, un poil de liberté et un bon gros morceau d'étrangeté. Mélangez le tout et obtenez Salem, ville de recommencement. Un havre de paix bizarre, mais agréable. Un lieu de magie et de surnaturel, de spectacle et de jamais vu. Salem est là pour te surprendre jeune Sorcier, et elle compte bien réussir. Elle enivrera tes sens peu importe qui tu es et où tu vas, tout en te laissant cette liberté que tu n'as jamais eu. Tu seras libre d'oublier ton passé et tes erreurs, pour te concentrer sur l'avenir.
ÉQUIPE DU FORUM
ETHAN C. FITZGERALD
Fondateur
PRÉSENT | MP
KURO KAZUNA
Co-Fondatrice
PRÉSENT | MP
CONTEXTE + GRAPHISME PAR ETHAN | CODES PAR MAMAN CHAT
accueil

Welcome to the Hotel [Carolyn & Ethan]
Lun 5 Fév - 18:32

Welcome to the hotel
Carolyn, Ethan & Meredith
Meredith était en plein service, elle devait s’occuper de tout un étage seule car sa collègue avait disparue on ne savait où. Autant dire que la blondinette était d’une humeur massacrante (pour changer). Rajoutez à cela qu’elle était également en tenue de service, son horrible uniforme de soubrette beaucoup trop court et cliché (il y avait même jusqu’au nœud dans les cheveux qu’elle avait tressé pour bosser), son patron était vraiment pervers, mais bon, porter cet uniforme lui permettait de loger gratuitement donc elle prenait sur elle.
Il ne lui restait plus que deux chambres à faire, après ça elle irait se chercher une bière en cuisine, s’enfermerait dans sa chambre et commaterait en petite culotte dans son lit tranquille.
Ce programme la motivait à faire le boulot vite fait bien fait. En plus de ça, elle changeait les draps en fredonnant pour se donner du courage, c’est pas comme si quelqu’un pouvait l’entendre chanter ça malgré la porte qu’elle avait laissé ouverte, l’hôtel était quasi désert… N’est-ce pas ?  

©BBDragon


Lun 5 Fév - 20:53
Welcome to the Hotel
Le lit termina de grincer et deux pieds filèrent dans la salle de bain, pendant qu'une vieille odeur de cigarette remplit la chambre à coucher. Dans l'autre pièce, le brun terminait son affaire en soupirant, le regard fixé dans le miroir orné. Son regard était blasé mais satisfait, autant qu'il était possible de l'être avec cette horrible vieille cougar. Mais au vu du fric qu'elle lui filait chaque semaine, il n'allait pas cracher dessus. Le brun se rhabilla rapidement, recoiffant sa crinière sombre, se débarbouillant d'un jet d'eau et il finit par récupérer ses affaires posées sur un canapé. Il enfila son manteau, ses chaussures et ouvrit la porte de la chambre d'hôtel.

« J'y vais, à la semaine prochaine. »

Et il claqua la porte, coupant définitivement cette odeur de renfermé et de momie en décomposition. Et l'odeur de vieux sexe. Tout de même revigoré d'avoir "travaillé", Ethan se promena dans les couloirs sans croiser âme qui vivre et finit par entendre une chanson. Curieux il passa la tête par la porte de la chambre ouverte, s'offrant ainsi le plus merveilleux des spectacles. D'abord il s'accouda au mur. Puis remontant le long de sa gorge, un rire incontrôlable commença à s'emparer de son être, le faisant presque trembler. Un son finit inévitablement par sortir de sa gorge, ses yeux pleurant de rire silencieusement depuis quelques secondes déjà.

Meredith Ohara. En soubrette. Qui chantait. Faisant le lit.

Ethan n'en pouvant plus, il éclata de rire, se tenant les côtes et la mâchoire. Au bout de quelques minutes il finit par reprendre son souffle rouge de plaisir.

« C'est une blague ? C'est quoi ce déguisement ? »

+ tagMeredith & Carolyn
+ notes la soubrette, la grippe-sou et le gigolo
BY MITZI


Merci Asteria ♥:
 

Invité
Invité

Lun 5 Fév - 22:52
WELCOME TO THE HOTEL
Ft Meredith & Ethan
« Je pense avoir été suffisamment claire avec vous, je veux l'argent dans une semaine sinon je serai dans l'obligation de rompre le contrat »

Elle raccrochait, laissant échapper un soupir aussi expressif que discret. Elle sortait tout juste de son appartement flambant neuf, un tailleur flambant neuf qui mettait en valeur ses courbes. Cela faisait quelques mois déjà qu'elle avait atterri ici et avait déjà acheté quelques part de marché et investit dans des entreprises prometteuses. Le problème pour Carolyn c'étais les gens d'ici, ils étaient les mêmes que dans son ancien monde et ça la barbait, tous aussi ennuyant les uns que les autres.

La clope au bec, elle s'aventure dans le dédale des rues de Salem, elle ne connaissait pas si bien la ville que ça et elle va sans doute se perdre dans quelques minutes. Aucun sens de l'orientation pensais la blonde en jetant son mégot lorsqu'elle se retrouve dans un énième cul-de-sac. C'est alors qu'en se retournant, un hôtel sur le trottoir d'en face lui tapa dans l'œil. Il n'avait pas la fraîcheur qu'inspirait un nouveau bâtiment mais un certain charme se dégageait. Pendant qu'elle était là, autant se renseigner sur un éventuel investissement. Elle pénétra dans l'enceinte du bâtiment, c'était désert, il est vrai que c'était le matin mais elle pensait vraiment le personnel laissait à désirer. Elle profita pour se faufiler dans les étages et une scène des plus étranges se jouait devant son air décontenancé.

Un homme, enfin, pour Carolyn il apparaissait être un géant, se tenait dans le couloir et riait de bon cœur en regardant dans la direction d'une chambre ouverte. De là où elle se tenait, elle pouvait juste apercevoir la tenue de soubrette que portait une jeune femme. Le patron et la femme d'entretien peut-être ? C'était peut-être un jeu. Tant de questions en suspens, mais elle restait là, à observer la situation, espérant rester la plus discrète possible.
Mar 6 Fév - 11:19

Welcome to the hotel
Carolyn, Ethan & Meredith

Etant dos à la porte, elle ne l’avait absolument pas vu venir, elle sursauta donc en poussant un petit cri surpris en entendant l’autre abruti (Ethan, qui d’autre ?) exploser de rire. Puis son visage prit une jolie teinte rouge, mélange entre gêne et colère.
-Bordel de merde ! ‘spèce de crétin !
Réflexe d’auto défense idiot, la blonde lança la chose qu’elle tenait en main à cet instant, à savoir un oreiller. Il rebondit mollement contre le torse du brun avant de retomber à ses pieds… oui geste idiot, maintenant elle devait aller le ramasser.
Elle s’approcha donc de la porte et par extension du brun à petits pas rageurs et s’abaissa pour ramasser le pauvre oreiller n’ayant rien demandé…
-On peut savoir ce que tu fou ici ?! T’as un appart que je sache !
Elle plaqua le coussin contre elle et tira discrètement le bord de sa robe trop courte pour tenter vainement de cacher un peu la tenue. Elle était dans un état de gêne indescriptible devant l’hilarité du luxurieux, pourquoi avait-il fallut que ce soit LUI qui la surprenne dans cette tenue… Elle n’avait pas fini d’en entendre parler maintenant…
Puis elle réalisa… et paniqua intérieurement, l’avait-il entendu chanter ? Pitié faite que non, son adoration pour le groupe ABBA était un secret qu’elle cachait même à Elliot, elle mourrait de honte si Ethan était au courant. Calme toi… chanter une chanson ne signifie pas forcément que tu es fan…
-T’as pas mieux à faire que m’espionner au boulot ? Tu me déranges…
Elle était sur le point de lui fermer la porte au nez quand elle réalisa qu’une petite blonde les observait. Et merde, quelle image allait-elle renvoyer de l’hôtel si elle était surprise à agresser les clients à coup d’oreillers et à mal leur parler, sans parler de sa tenue… Sa langue tiqua et elle se mit à tripoter nerveusement le coin de l’oreiller.
-Je peux vous aider… mademoiselle ?
Autant essayer de rattraper les choses et d’être serviable. Elle avait l’air jeune, donc ce n’était sûrement pas « madame » qu’il fallait utiliser.

©BBDragon


Mar 6 Fév - 14:06
Welcome to the Hotel

Une superbe série d'injures sortit de la bouche de la jeune soubrette, faisant toujours plus rire le brun. Évidemment, c'était un vrai plaisir de la voir s'énerver ainsi, morte de honte. Voilà un épisode qui allait rester longtemps dans la mémoire d'Ethan, bien décidé à marquer ce jour d'une croix rouge. Oh oui, il n'allait pas oublier. Il ne doit pas, car à cet instant il ressent simplement un plaisir malsain à reluquer la jeune Colère au summum de sa honte. C'était si bon.

Et puis celle-ci tenta même dans un effort désespéré d'agresser le Luxurieux qui reçut en plein torse - oh mon dieu - un oreiller. Le "pouf" minable de l'oreiller qui tomba sur le sol acheva Ethan qui continua à rire, sentant ses côtes lui faire de plus en plus mal. Il essuyait des larmes de plaisir, appréciant de voir cette fille dans une posture aussi ridicule.

« Putain Mere, tu te travesties en fille ! Est-ce que tu rajoutes "Maître" à la fin de tes phrases ? »

Fier de sa blague, il laisse échapper encore quelques hoquets de rire, n'en pouvant plus. Meredith essayait de retrouver contenance, c'était beaucoup trop drôle, elle était rouge comme une pivoine, c'était excellent. Il se met à la pointer du doigt, un sourire sarcastique sur les lèvres :

« Oh quel dommage, je voulais absolument chanter "Dancing Queen" avec toi... Et puis je travaille aussi figure-toi, je sors de chez ma dernière cliente... »

Oui il connaissait le groupe et la chanson que chantait Mere, car il avait eu l'occasion de l'entendre de nombreuses fois quand il était plus jeune. Et dieu sait qu'il trouvait ça ringard. Alors Meredith, bonne grosse rockeuse à ses yeux, pas féminine pour un sou, qui chantait du ABBA, c'était le top du top. Ouai, il avait enfin matière à la faire VRAIMENT chier. Il lui lança le plus beau des sourires (moqueurs) qu'il avait en stock, lui donnant avec certitude l'impression qu'il allait lui pourrir la vie.

Mais la blondinette sembla apercevoir quelqu'un et Ethan s'accouda au mur près de lui pour observer la fameuse jeune femme qui traînait pas loin d'eux, semblant les regarder d'un air curieux. Elle était toute petite, presque minuscule si on la comparait au géant brun, et elle était très mignonne. Trop mignonne au goût d'Ethan, qui préférait quand même les femmes mûres, matures et sexy. Ouai, les jeunes filles mignonnes il avait donné, alors il ne ferait pas deux fois la même erreur. Lise serait la première, et la dernière.

« Hello mademoiselle, un souci ? »
+ tagMeredith & Carolyn
+ notes la soubrette, la grippe-sou et le gigolo
BY MITZI


Merci Asteria ♥:
 

Invité
Invité

Mer 7 Fév - 10:23
WELCOME TO THE HOTEL
Ft Meredith & Ethan

Une scène de ménage ? Une querelle d'amoureux ? Plus elle les observait et plus elle pensait que les deux personnages étaient probablement ensemble, ou alors juste totalement vache entre eux. Le grand brun lui semblait effrayant, beaucoup trop grand pour elle et ne voudrait pas le contrarier. Il parlait de cliente, selon la blonde c'était soit le patron de cet endroit ou un homme d'affaire également, elle était trop crédule pour penser à quoi que ce soit d'autres. Pendant un instant elle pensa à ce qu'il se serait passé si un homme tel que lui était à ces côtés pendant la révolte de ses anciens employés, elle soupira lentement en ravivant se souvenir enfouis. Clyde devait penser qu'elle avait fui ou qu'elle soit probablement morte depuis cette nuit-là.

Après avoir observé une bataille de d'oreiller souligner d'insulte très désagréable à l'oreille, c'était le moment pour elle de s'éclipser. Mais une voix féminine la fit sursauter, suivie de son homologue masculin. Les deux l'avaient repéré et ce n'était pas le moment de fuir. Fait chier. Elle prit une grande inspiration avant de se retourner. Elle s'avanca lentement vers les deux "compères", les mains derrière le dos et avec un sourire angélique avant de répondre à leurs interrogations.

« Bonjour ! Je me présente, Carolyn Bryde, j'aimerais m'entretenir avec le responsable de cet hôtel pour diverses raisons, je ne sais pas si vous pouvez m'aider...  Je ne voulais pas vous déranger »

Elle ponctuait sa phrase en passant délicatement sa main dans ces cheveux, elle savait être mignonne quand il le fallait, elle en jouait. Elle posa ensuite les yeux sur la jeune femme devant elle avec une pointe de moquerie dans sa voix, sans vraiment l'être.

« Si je puis me permettre, cette tenue vous va à ravir, Mademoiselle... ? ». Puis se tourna lentement vers l'homme en levant les yeux, elle lui arrivait au nombril, d'un geste il pouvait l'envoyer valser à l'autre bout de la pièce... « Vous êtes le responsable ? »

Si cet homme était le gérant de cet hôtel, les négociations allaient être corsés.

Mer 7 Fév - 12:30

Welcome to the hotel
Carolyn, Ethan & Meredith

Plus il riait, plus la colère montait en elle, mais elle ne pouvait décemment pas commettre un meurtre devant témoin, elle ne pouvait pour le moment que subir les moqueries du Luxurieux. Ce dernier sortit d’ailleurs la phrase de trop… Comment ça travestis ?!
-Je suis une fille ! T’es beaucoup plus con que je le pensais pour ne pas l’avoir remarqué ! explosa-t-elle en lui assénant de nouveaux coups d’oreiller.
C’était un cauchemar, vraiment, pouvait il mourir d’une crise cardiaque foudroyante, s’il vous plait ? Non ? Fait chier… Il l’avait entendu chanter en plus, et merde, il fallait vite qu’elle trouve une excuse pour rattraper le désastre, sinon s’en était fini de sa vie "tranquille", Ethan aurait toujours le dessus sur elle, et ça c’était absolument hors de question. Elle se calma quelque peu et adopta un ton sarcastique, elle repoussa le doigt qu’il pointait vers elle d’une petite tape.
-Je sais que c’est très difficile pour toi à concevoir étant donné ta débilité profonde, mais ça peut arriver d’avoir une chanson dans la tête.
Elle pris un ton plus dur :
-Et la seule que je chanterai pour toi, ce sera ton éloge funèbre… et encore « éloge » n’est pas vraiment adapté…
Bénit soit sa capacité à mentir ! Le garçon ne pouvait absolument pas deviner qu’elle était fan, après tout on pouvait avoir n’importe quelle chanson dans la tête, ça ne voulait pas dire qu’on l’aimait. Le seul moyen de découvrir qu’elle adorait vraiment le groupe, c’était de voir son tatouage sur ses côtes, caché par l’attache du soutien-gorge, ce qu’Ethan ne verrait donc jamais.
Retire ce sourire de ton visage ou je te fais bouffer tes dents sale con… Elle fit passer cette pensée dans son regard avant de reporter son attention vers la petite blonde qui c’était finalement approchée. Woah, elle était vraiment minuscule par rapport à Ethan, s’en était presque ridicule…
-Si vous cherchez le patron, il doit probablement être en train de fumer sa clope dans l’arrière cours…
Puis elle piqua à nouveau un fard, et se cacha de nouveau derrière l’oreiller. Arrêtez avec ce foutu costume. Et l’autre qui l’ouvrait alors que ça ne le regardait absolument pas.
-On s’en fou du costume, et toi ferme là, tu n’as rien à voir avec cet hôtel. C’est une pute au masculin… dit-elle en montrant Ethan du pouce.
En temps normal, elle n’aurait jamais dit ça, parce qu’elle s’en foutait, Ethan faisait ce qu’il voulait de son corps, grand bien lui fasse, mais là elle était vénère donc elle n’avait aucune envie de prendre des pincettes, si elle pouvait le mettre un peu dans l’embarras tant mieux.

©BBDragon


Mer 7 Fév - 15:43
Welcome to the Hotel
Le brun laissa échapper un sourire devant l'attitude cutie de la jeune demoiselle. Il avait envie de lui pincer les joues, comme à une enfant. Ça se faisait pas, pas vrai ? Enfin en tout cas, il la trouvait effectivement très mignonne. Même si étrangement elle semblait avoir une façon de parler plutôt professionnelle. Et lorsque celle-ci lança une merveilleuse pique à l'intention de Meredith, que ça soit volontaire ou pas, Ethan ne put réprimer un ricanement moqueur :

« Mignonne hein ? Presque comme une fille. »

Si ça continuait la jeune Carolyn allait bientôt croire que Meredith était un homme déguisé en femme. Oh, tiens quelle blague ça pourrait être. L'idée machiavélique germa dans son esprit. Allait-il pouvoir faire croire ça à la blondinette ? Meredith était tellement masculine et violente qu'il était presque sûr que ça pourrait fonctionner. Ignorant d'un air royal les insultes de la Colérique, et lui lançant au passage un oreiller en pleine figure, il s'approcha d'un pas noble vers la fameuse et adorable Carolyn, se penchant vers elle comme pour lui avouer un horrible secret. Merde il y avait quand même une grande différence de taille entre les deux. Elle était effectivement minuscule. Mais évidemment, Ethan ne se cacha pas de parler à voix haute, pour que l'autre punk l'entende parfaitement bien.

« Entre nous, je crois qu'il adore se cosplayer en femme, c'est un hobby étrange pour un garçon vous ne trouvez pas ? »

Il se releva en ricanant, croisant les bras. Les cheveux longs pouvaient s'expliquer par une perruque, les lentilles rouges donnaient évidemment raison à son mensonge. Et la poitrine TRES plate, en effet, soulignait plus qu'il ne le fallait le travestissement. Puis sourit à la réplique de Meredith, fier de s'être vengé :

« C'est vexant ce que tu dis là... Pour être poli on emploie le terme de "gigolo". (à Carolyn) Et non en effet, je ne suis (heureusement) par le gérant de cet hotel miteux, dieu merci. Je n'ai pas de plaisir malsain de déguiser mes employés en travestis. »

Nouveau clin d'oeil à Meredith, qui était rouge de colère.

+ tagMeredith & Carolyn
+ notes la soubrette, la grippe-sou et le gigolo
BY MITZI


Merci Asteria ♥:
 

Invité
Invité

Jeu 8 Fév - 12:52
WELCOME TO THE HOTEL
Ft Meredith & Ethan

Elle pensait que les deux énergumènes étaient vraiment comme chien et chat, ils devaient se connaître depuis un moment. Elle arqua un sourcil lorsque le "cosplayeur" prononça un mot vulgaire pour présenter le métier du géant. Il est vrai que cela lui va bien, un physique avantageux, une gueule d’ange sans vraiment l’être, c’est le type de gars qui ferait tourner la tête de n’importe qui. Il n’était pas comme Clyde, il était beaucoup plus rentre-dedans et moins « soumis » selon elle, ce n’était pas vraiment son type. Elle préférait les hommes ou femmes qui étaient à ses pieds. Elle sursaute intérieurement lorsqu’il s’adressa à elle tout près de son oreille, elle sourit à ses mots.

Même si le brun disait que la personne en soubrette était un homme, son timbre de voix la trahissait, c’était une femme. Pourtant elle avait bien envie de rentrer dans son jeu. Non pas qu'elle croyait que l'homme qui se tenait à côté d'elle n'était pas intelligent mais elle préférait avoir les muscles de son côté. De plus elle savait se montrer particulièrement naïve, ce petit air que tout le monde pense qu’il peut manipuler jusqu’au jour où c’est elle qui prend les rênes. Elle savait en jouer, posant sa main sur sa bouche, elle répondait le plus sérieusement possible

« Oh… Je vois, je vois, vous êtes un jeune homme très courageux. Même si je trouve que cela vous va très bien et vous met en valeur »

Elle ajouta avec un sourire toujours aussi faux

« Vous savez, je suis ici pour investir, si le contrat intéresse votre patron, je pourrai rajouter une clause pour que vous puissiez être vous-même lorsque vous travaillez. »

Elle ne voulait pas non plus forcer la plaisanterie jusqu’au bout et elle pensait au long terme en ne voulant pas se mettre à dos les employés des structures ou elle investissait. Être forcé à porte cet uniforme n’est pas vraiment l’idéal et elle comprenait la difficulté de l’assumer. Elle leva les yeux pour regarder avec intensité Mr.Muscle, elle avait une idée derrière la tête.

Jeu 8 Fév - 16:19

Welcome to the hotel
Carolyn, Ethan & Meredith

Elle se reçue son oreillers en pleine figure, mais resta étrangement silencieuse. Elle observa le brun s’approcher de l’autre blondinette avant de relancer le coussin sur le lit dans la chambre.
A quoi bon hurler et passer pour une hystérique ? Ethan était comme sourd et complètement abrutis. Non le mieux avec ce genre d’idiot, c’était d’agir…
Et il venait de lui donnait une très bonne raison de le faire. Meredith voulait bien « jouer » avec lui à se chamailler, se lancer des pics, tant que ça restait entre eux, pourquoi pas. Mais là, il venait juste de dépasser les limites en la tournant en ridicule devant une autre personne. Cette autre personne d’ailleurs était entrée dans son jeu… Sérieusement comment cette blondasse pouvait croire qu’elle était un homme ?
La punk voulait bien admettre n’être pas très féminine, mais quand même, sa voix, son visage et sa morphologie témoignaient clairement de son sexe ! Elle allait commencer à regretter l’opération d’implants mammaires qu’on voulait lui offrir à ses 18ans. Repenser à ça l’énerva encore plus…
-Je n’ai aucune envie d’être polie avec toi. Déclara-t-elle d’une voix sombre.
Elle retira son nœud dans les cheveux qui s’était défait à cause de l’oreiller, et une idée germa dans son esprit. Elle s’en mordrait très certainement les doigts mais pour le moment elle s’en foutait complétement, elle était bien trop énervée pour réfléchir correctement.
Elle pointa Ethan de deux doigts à la manière d’un pistolet et se concentra.
-Brasier... murmura-t-elle.
Une petite gerbe de flamme alla enflammer la manche de son blouson. Woah, ça fonctionnait vraiment ! Bon elle était un peu déçue parce que c’était l’entrejambe qu’elle visait à la base. Elle avait encore besoin d’un peu d’entrainement…
Puis elle pointa la naine du doigt (non elle n’allait pas la brûler, c’était un one-shot) et lui lança un regard lui promettant milles souffrances.
-Quant à vous, vous êtes venue pour rien, le jour où le patron lâchera son taudis, il gèlera en enfer, alors barrez-vous !
Bon son ton calme et menaçant avait un peu disparu vers la fin de sa phrase, mais l’important c’était que le message était passé.

©BBDragon


Jeu 8 Fév - 16:59
Welcome to the Hotel
Le brun ne savait pas si la jeune blondinette avait cru son histoire, mais en tout cas elle marchait à fond dedans, les pieds dans le plat. Et la voix grondante de Meredith n'eut pour seul effet que de faire sourire le brun d'un air encore plus mauvais qu'il avait auparavant. Oh dieu oui, sa pique avait terriblement marchée. Ethan adorait connaître la jeune femme presque par coeur, savoir qu'elle ne savait absolument pas se contrôler, c'était presque jouissif. Il suffisait d'un tout petit peu de provocation et hop, elle sautait à pieds joints dedans. Quelle idiote. Elle méritait son péché avec certitude et il aurait pu lui offrir la palme d'or de l'Incapacité à gérer sa colère. Bon il était pas mieux avec ses pulsions aussi bien violentes que sexuelles, mais lui en était conscient. Probablement pas elle. Après tout, elle était irritée H24, elle devait avoir pris l'habitude.

« Rassure-toi, je te déteste au plus au point », sourit-il hypocrite.

Et paf. Là Ethan commençait à être un peu énervé par le drôle de comportement de la Colérique. Qu'est-ce qu'elle fait là. Pourquoi elle tend ses doigts en avant elle veut nous faire quoi, une balle imaginaire ? Ok t'es dans un monde magique cocote mais c'est pas une raison. Tu débloques carrément. Mais évidemment, le brun fut bien surpris par la suite des événements. Surtout lorsqu'une flamme sortie des doigts de la blonde, fonçant vers son blouson qu'il frappa avec énergie pour éteindre le petit feu. Son sourire mauvais s'accentua, et il fit craquer ses doigts, avançant lentement mais à grands pas vers Meredith. Ouh non il n'avait pas, mais alors pas du tout apprécié.

« Alors comme ça t'as voulu essayer de m'cramer ? T'aurais du te renseigner avant sale conne. »

Ethan tendit l'index vers elle, et l'abaissa d'un geste sec en marmonnant un "Silence". Il lui sourit, s'approchant encore.

« Bien déjà, voilà qui devrait te faire taire. »

Ethan leva une nouvelle fois sa paume, mais cette fois il ferma le poing, et une force invisible souleva Meredith. Silence fut stoppé au même instant, ré-autorisant la jeune femme à parler.

« Lévitation. »

Il colla le corps de Meredith au mur, et vint s'approcher en souriant, son regard à l'opposé étant totalement froid.

« C'est drôle comme ça fonctionne bien. Mais étrangement, j'aurais préféré le faire à main nue. Sentir mes doigts sur ta gorge pendant que tu ne touches plus le sol. »

Il approcha son visage, amenant celui de la punk au niveau du sien. Le sourire se fana, laissant place à une expression froide et cruelle.

« Ce qui est drôle, c'est de voir à quel point tu es stupide. Ne pas te renseigner sur les sorts adverses. Pauvre chaton sans défense. »

Le brun recula alors, se remettant à sourire, et relâcha son emprise sur la blonde qui tomba sur le sol. Le regard sombre d'Ethan se posa alors sur Carolyn, qui n'avait pas bougé depuis le début.

« La plaisanterie a assez duré. Je suis désolé de ce qui vient de se passer.  »

Il n'était en réalité pas le moins du monde désolé, et se foutait complètement de l'image qu'il donnait à la jeune blonde. Meredith l'avait mis en rogne et elle l'avait payé. C'est tout.
+ tagMeredith & Carolyn
+ notes la soubrette, la grippe-sou et le gigolo
BY MITZI


Merci Asteria ♥:
 

Invité
Invité

Sam 10 Fév - 15:11
WELCOME TO THE HOTEL
Ft Meredith & Ethan
Du feu ! C’était du feu qui sortait des doigts de la jeune femme en face d’elle, non elle n’avait pas peur, elle était tout simplement fascinée par la chose. La jeune blonde frotta ses doigts par réflexe, elle aimerait tellement faire la même chose mais c’était impossible elle n’avait pas les compétences requises. La seule chose qui la gênait était le ton qu’employait la jeune fille, c’était déplaisant et pas du tout glamour.  Ah ce qu’elle aimerait avoir une potion disponible juste pour se venger. Juste avant de répliquer avec sa fameuse répartie bien placée c’est avec un mélange d’effroi et de curiosité qu’elle assiste à une sorte de combat, lui aussi savait faire de la magie.

Elle n’avait pas encore observé cet événement dans ce nouveau monde, après tout, elle était encore nouvelle et inexpérimentée ici même si elle prenait de plus en plus de place au sein de la ville. D’un coup, elle regarda l’employée qui n’était plus au sol non, mais en LEVITATION ! Elle regardait le brun avec intensité avant de sursauter quand sa cible était au sol, elle pouvait quand même ressentir de la compassion, cela devait faire mal. Malgré tout, elle avait les étoiles plein les yeux, si seulement elle avait eu un tel homme lorsque tout à basculer. Lorsque le brun lui adressa la parole, elle répondait avec un signe de la tête pour lui annoncer que non, ce n’était pas grave.

Elle soupira légèrement et s’abaissa vers femme qui était en face d’elle. Elle ne voulait pas se faire d’ennemis, enfin, pas pour l’instant. Même si c’était parti sur de mauvaises bases, son sourire à moitié hypocrite se dessina lorsqu’elle tendu la main vers la jeune femme

« Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas que »

Puis avant qu’elle n’ait le temps de répondre, toujours la main tendue vers, elle se retourna vers le géant. Malgré son air qui pourrait flanquer une frousse à un fantôme, elle voulait l'avoir dans son équipe.

« Je pourrai vous proposer de travailler pour moi ? »

Dans le pire des cas, il allait refuser, sinon, l’appât du gain allait lui faire réfléchir sur sa proposition qui restait encore floue. Elle s'en voulait un peu pour la situation actuelle, après tout, elle était rentré dans son jeu, mais ce qui est fait, est fait. Au final, elle trouvait ça un peu drôle.
Dim 11 Fév - 17:14

Welcome to the hotel
Carolyn, Ethan & Meredith

Un sourire mauvais, presque sadique fleurit sur les lèvres de la demoiselle quand elle vit le brun s’exciter à éteindre son blouson, c’était très plaisant à voir. Mais évidemment le plaisir fut de courte durée car ce qu’elle redoutait inconsciemment arriva, le retour de bâton de son impulsivité. Ethan s’approcha d’elle à grands pas avec un sourire absolument pas rassurant. Elle aurait adoré lui répondre qu’effectivement elle comptait faire un feu de joie et qu’il semblait être un parfait combustible vu la bouteille de vodka ambulante qu’il était, mais sa langue fut soudain comme faite de plomb l’empêchant de prononcer le moindre mot.
Putain cet enfoiré doublé d’abrutis maitrise la magie ! Fut la seule pensée cohérente qu’elle eut car l’instant d’après, elle se retrouvait plaquée au mur, les pieds dans le vide, par une force invisible.
La violence du choc lui coupa le souffle. Des larmes de frustration et de colère perlèrent au coin de ses yeux. Le visage de son bourreau s’approcha trop près du sien à son goût pour proférer des menaces dont elle ne tint pas vraiment compte.
Tout ce qu’elle voulait à cet instant, c’était lui bouffer le nez. Littéralement. Le mordre au sang quitte à le défigurer à vie. Mais elle doutait que ce fusse une bonne idée, alors elle se contenta de siffler un « vas te faire foutre » bien haineux entre ses dents. Puis l’emprise se relâcha et elle retomba au sol. Miss Bryde s’approcha d’elle pour lui tendre une main secourable qu’elle refusa. Elle aurait volontiers craché au sol pour lui montrer toute la considération qu’elle apportait à ses pseudo excuses, mais ce serai à elle de nettoyer après et ce geste n’était pas véritablement glamour. Ma mignonne, ça ce voit à des kilomètres que tu n’en à strictement rien à foutre de mon sort.
Elle se releva donc seule et darda son regard rubis plus qu’haineux vers Ethan. S’il pensait qu’elle aurait peur de lui après ça, c’était loupé. Il en fallait beaucoup plus pour qu’elle courbe la tête devant quelqu’un. Ce n’était d’ailleurs jamais arrivé.
Elle avait encore des pensées aveuglées par sa rage. Si elle avait eu son couteau, elle aurait très certainement planté le Luxurieux, pas avec l’intention de tuer, mais en tout cas de faire très mal. Mais elle aurait regrettait son geste juste après.
La blondinette s’adressa soudain à Ethan, donnant une parfaite occasion à Meredith de les virer tous les deux.
-Tiens oui, très bonne idée. Allez faire connaissance tous les deux… dehors ! persifla-t-elle.

©BBDragon


Mar 27 Fév - 18:16
Welcome to the Hotel

Amusement.
Alors qu'il pensait que la jeune blondinette allait aider Meredith à se relever, restant en statut neutre, elle se coupa en plein milieu de sa phrase, la laissant tomber pour venir s'adresser à lui. Le brun eut un regard carnassier vers Meredith, il lui aurait bien fait un beau doigt d'honneur pour accentuer davantage sa colère, mais il décida plutôt de sourire à Carolyn, d'un air parfaitement hypocrite, sans que cela le dérange le moins du monde.

« Travailler pour toi ? Tu me prends pour ton chien charmante demoiselle ? » Il mima alors avec deux doigts le signe de l'argent, avec un nouveau sourire hypocrite : « Tout dépend de ça. Je suis terriblement demandé alors... »

Oui Ethan était assez contradictoire, mais surtout, si ça concernait l'argent, il était prêt à tout vendre, son âme comme son corps. Après tout, il avait renoncé à son honneur et son ego il y a bien longtemps. La prostitution ne lui posait un problème, pas plus que d'être acheté pour aller casser quelques mâchoires. Même si sans le cacher, il préférait de loin coucher et se rouler dans la Luxure comme une vulgaire pute. Il l'avait bien mérité, autant qu'il assume. Et puis sans se vanter, au vu du corps qu'il avait, il n'allait pas se priver de l'utiliser, le brun ne voulait pas redevenir puceau.
Sexe.
Charnel.
La meilleure invention au monde d'après le brun.

Le soudain énervement de Meredith fit perdre à Ethan le sourire qu'il abordait, et il lui tira simplement la langue, avec le peu de considération que méritait cette pauvre fille. Il haussa les épaules, et posa une main imprudente sur la tignasse blonde de Carolyn, pointant la Colère du doigt qui devenait particulièrement irritante. Puisqu'elle n'avait rien compris à la branlée qu'elle venait de se prendre, il n'avait plus rien à faire ici. Il reviendrait un de ses quatre lui faire comprendre qui est le maître ici.

« Bien, puisque Princesse Hystérique nous ruine l'ambiance, je propose qu'on aille discuter dehors de mon... contrat. »

Sourire, appât du gain.
Fric.
Ordure sexy corrompue.
+ tagMeredith & Carolyn
+ notes la soubrette, la grippe-sou et le gigolo
BY MITZI


Merci Asteria ♥:
 

Contenu sponsorisé

Welcome to the Hotel [Carolyn & Ethan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Salem :: Dans les murs de Salem :: Habitations :: Hôtel-
Sauter vers: