SEVEN SALEM EN BREF
Un soupçon de sorcellerie, une pincée de pouvoir, une poignée de péché, un poil de liberté et un bon gros morceau d'étrangeté. Mélangez le tout et obtenez Salem, ville de recommencement. Un havre de paix bizarre, mais agréable. Un lieu de magie et de surnaturel, de spectacle et de jamais vu. Salem est là pour te surprendre jeune Sorcier, et elle compte bien réussir. Elle enivrera tes sens peu importe qui tu es et où tu vas, tout en te laissant cette liberté que tu n'as jamais eu. Tu seras libre d'oublier ton passé et tes erreurs, pour te concentrer sur l'avenir.
ÉQUIPE DU FORUM
ETHAN C. FITZGERALD
Fondateur
PRÉSENT | MP
KURO KAZUNA
Co-Fondatrice
PRÉSENT | MP
CONTEXTE + GRAPHISME PAR ETHAN | CODES PAR MAMAN CHAT
accueil

Mariaud Aloïse [En cours]
avatarAloïse Mariaud
Non Validé
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Juin - 23:13
CARACTERE
Lorsqu'Aloïse est seule, elle est souvent le reflet de son appartement. Sale. Quand elle sort, elle fait un effort pour être présentable. Elle se lave, et ses cheveux sont propres. Présentable, mais pas jolie. On voit qu'ils ne sont pas coiffés, et qu'elle a enfilé les premiers vêtements larges qui lui sont tombés sous la main. Elle ne se regarde pas dans le miroir le matin, car elle les évite à tout prix, sauf pour vérifier que sa coiffure est assez correcte pour qu'elle n'attire pas l'attention.

Pourtant, elle n'est pas forcément laide. Juste très négligée, car elle est complexée. Et elle pense que prendre soin d'elle ne servirait à rien. Ses épais cheveux noirs sont toujours emmêlés, et elle se les coupe elle-même aux ciseaux pour éviter le coiffeur. Elle est très maigre, car son frigo est presque toujours vide, à l'exception de thé et de chips. Elle n'ose pas, ni n'a envie de sortir au supermarché. Elle est d'origine asiatique, mais sa peau est étonnamment blanche à force de ne jamais voir la lumière du jour.

Son appartement est le reflet de son état intérieur. Ses travaux restent inachevés, traînent sur le sol ou sur ses meubles, parfois dans la corbeille qu'elle ne vide jamais. Plusieurs carnets de dessin, qui ne sont remplis que sur quelques pages, traînent dans tous les coins. Il est parsemé de piles de vêtements, de vaisselle non lavée. Son téléphone traîne sans doute quelque part, et elle l'utilise si elle trouve la volonté de répondre à ses messages. Si on cherche assez bien, on peut très certainement y trouver des cafards, voire peut-être tout un écosystème. Au moins, ces créatures tiennent compagnie à la jeune femme, qui n'a pas la vie sociale la plus enviable.

Aloïse n'a pas beaucoup d'amis, en effet. Ni beaucoup de connaissances, en vérité. Le fait qu'elle sorte rarement de sa chambre pourrait en partie l'expliquer, mais pas seulement. Les rares fois où elle se retrouve, contre son gré, dans des évènements sociaux, elle reste dans un coin et se fait petite. Quand on lui parle, elle répond, mais elle se contente de faire la causette. Elle vient très rarement retrouver la personne après. Car elle ne voit pas cela comme une tentative de se rapprocher d'elle, mais comme une simple discussion polie.

Pourtant, quand on lui parle pour la première fois, elle peut sembler amicale et mignonne. Elle sourit, elle a de petits gloussements nerveux, elle bute sur ses mots, elle les cherche, elle triture ses poignets et regarde partout sauf dans les yeux de son interlocuteur. Elle parle avec un ton enjoué, même si calme et pas trop fort. Quand elle était plus jeune, ses amies disaient d'elle qu'elle était trop innocente pour ce monde et qu'il fallait la protéger. Cela partait d'une bonne intention, mais Aloïse ne l'a jamais apprécié.

Car cet aspect d'elle est seulement une façade. Bien entendu, elle n'aurait pas reproché à ses amies de ne la voir que comme cela. Peu de gens prennent en compte le fait qu'on ne connaît jamais les autres, et qu'on ne peut voir que ce qu'ils nous montrent, et encore. En vérité, Aloïse est très loin d'être une jeune femme innocente. Elle est non seulement très consciente du monde qui l'entoure, mais aussi très pessimiste, voire parfois cynique. Sa timidité, couplée à son anxiété sociale, l'empêchent simplement de laisser apparaître cette facette.

Là où cela se voit, c'est avec ses amis en ligne. Aloïse traîne sur des sites web de discussion très négatifs, des communautés qui discutent avant tout de leur mal de vivre et de la futilité des relations. Quand elle ne se distrait pas de cette façon, elle le fait autrement, en jouant à des jeux vidéos dans sa chambre, en lisant, en grignotant, ou en fumant du cannabis, qu'elle se fait livrer sur le deep web. Si elle sort parfois ? Non. Ou alors, quand elle y est réellement obligée pour survivre. Or ni son emploi, ni ses relations ne l'y forcent.

Il y a quelques fois où elle apparaît cynique contre son gré, ce dans la vie réelle. Auparavant, Aloïse ne disait rien, ne se plaignait jamais. Désormais, elle a beaucoup de mal à supporter qu'on l'infantilise, c'est à l'aide de petites remarques sèches qu'elle aime rappeler qu'elle est plus qu'un pokémon. Ou parfois, elle devient même agressive, dans des moments d'angoisse qu'elle regrette. Mais ce n'est pas plus mal que l'on ne voie pas trop cette façade, elle le sait. Si on se rendait compte qu'on ne pouvait jamais savoir ce qu'elle pensait vraiment, elle finirait vraiment seule pour toujours.

Car dans le fond, Aloïse n'aime pas son asociabilité. Elle ne comprend pas bien pourquoi elle n'arrive pas à se faire des amis. Elle ne se rend pas compte de toutes les occasions qu'elle a ratées. Son estime d'elle, au raz des pâquerettes, l'empêche de remarquer que les gens lui portent de l'intérêt, alors ils se désintéressent vite. Parfois, elle croit à tort qu'on l'agresse ou se moque d'elle, alors elle répond très mal ou fuit. C'est un cercle vicieux. Voir tout le monde en groupe ou avec sa famille la pousse à penser qu'elle a un souci, ce qui réduit son estime d'elle, et par conséquent ses chances de se faire des amis.

Pourtant, elle n'aime pas être seule. Inconsciemment, cela la rend déprimée, la pousse à se haïr et à ne rien faire. À ses amis sur Internet, elle dira le contraire. Qu'elle n'a pas besoin de relations, qu'elle est très bien toute seule à s'occuper d'elle, de son chat et de ses projets. Mais elle se ment à elle-même. Après tout, si ne pas avoir d'amis ni de partenaire est son choix, alors elle n'a pas de raison de penser qu'elle a un souci. C'est une façon de se protéger parmi d'autres.

Car oui, dans le fond, Aloïse a besoin de se protéger, de se former des carapaces. Elle est anxieuse et effrayée. Elle a terriblement peur du rejet, et de ne pas plaire aux autres. Elle a peur qu'on la juge, même inconsciemment. Elle soupçonne parfois les autres de la trahir, mais coupe vite ces pensées, car elle n'est pas paranoïaque et sait qu'elles sont irrationnelles. Elle a peur de tomber sur de mauvaises personnes, et se montre très méfiante quand on l'approche et se montre trop amical trop rapidement. Ne parlons pas de la draguer. Même si quelqu'un essayait, elle n'y croirait jamais, ou la rejetterait par angoisse.

Malgré ce portrait déprimant, elle a de l'espoir comme tout le monde. Elle a envie de faire quelque chose de sa vie, qu'elle puisse se dire qu'elle a bien vécu. Son rêve serait de créer des œuvres qui puissent inspirer, aider les gens, et leur inspirer des émotions. C'est une personne très créative. Elle a énormément d'idées à la seconde. Seulement, elle n'a jamais l'énergie pour les mettre en œuvre. Elle croit bien qu'elle l'a eue, un jour, quand elle était petite. Mais elle l'a perdue. Même essayer des jeux vidéos ou de nouvelles bandes dessinées est parfois trop difficile pour elle, et elle préfère s'allonger pour regarder le vide, ou se distraire avec de la musique.

Après ses études d'animation, elle a eu l'idée de faire un petit film pour aider les adolescents qui souffrent de mal-être. Cela dit, elle n'en est qu'au stade de faire de petits croquis. Tout est dans sa tête, mais rien ne veut sortir sur le papier. Elle procrastine donc, se dit qu'elle s'y mettra plus tard. Elle se contente de dessiner ce que les gens veulent pour de l'argent, pour avoir juste assez pour vivre. Elle se hait très souvent pour cela, elle pense que sa vie est un gâchis, qu'elle n'accomplira jamais rien et ne vivra jamais ses rêves artistiques. Son manque de motivation est une vraie malédiction pour elle.

Malgré son pessimisme, Aloïse est une bonne personne dans le fond. Elle est très consciente du monde qui l'entoure, et aimerait laisser un impact, le changer en mieux. Elle évite de regarder les nouvelles et de s'informer, car elle sait que cela la laissera déprimée. Pourtant, elle n'agit jamais, car elle a l'impression que cela n'aurait aucun sens. Pourquoi signerait-elle des pétitions, ferait-elle du bénévolat, des efforts de son côté, si elle ne sera finalement qu'une goutte d'eau dans la mer ? Elle pense qu'elle n'aura jamais aucun impact, que quoi qu'elle fasse, rien ne changera. Et cela s'applique autant à grande échelle que pour sa vie personnelle.

Elle est aussi gentille et bienveillante. Elle peut être cynique au fond d'elle, mais elle a tout de même énormément de mal à prendre rigueur des défauts des autres. Elle est tellement reconnaissante que l'on s'intéresse à elle qu'elle peut accepter beaucoup de choses. Si vous devenez son ami, elle fera tout pour vous rendre heureux. Et si vous lui demandez un service, elle est proprement incapable de dire "non". Malheureusement, il est donc facile d'en tirer avantage. Comme dit plus tôt, elle n'est pas naïve et même parfois trop méfiante, mais elle prend sur elle afin de faire une bonne impression et de garder les faveurs des autres.

Il est très difficile de l'énerver, mais quand cela arrive, attendez-vous à ce qu'elle vous évite à tout prix et qu'elle devienne étonnamment plus irritable que d'habitude. Malheureusement, ses raisons ne sont pas toujours les bonnes. Elle peut simplement avoir eu l'impression que vous vouliez lui faire du mal, que vous vous moquiez d'elle, que vous ne voulez pas sérieusement former une amitié avec elle. Ou si vous l'avez infantilisée, considérée comme une poupée fragile, voire que vous avez dit vouloir la "réparer".

Si vous voulez réellement lui faire du mal, la meilleure manière est de faire en sorte qu'elle vous fasse confiance et qu'elle vous estime. Puis de la rejeter ou de la rabaisser. La jeune femme est tellement sensible que le moindre petit signe de ce type est comme un couteau dans ses entrailles. C'est comme cela que vous pourrez réellement faire en sorte qu'elle se sente mal, et ce à très long terme. Cela dit, si vous êtes trop dur, attendez-vous à ce qu'elle coupe toute communication avec vous, afin de pouvoir se haïr tranquillement.

Si vous gagnez sa confiance sans faire ce genre de choses, en revanche, vous trouverez une personne tout à fait différente. Beaucoup plus entreprenante, extravertie, qui fait beaucoup de mauvais humour, surtout noir et des taquineries. C'est aussi une bonne conseillère et une excellente confidente, car elle juge rarement ses amis, sait écouter et donner des conseils. Il est évidemment assez difficile de faire en sorte qu'elle en arrive à ce point, mais cela vaut généralement le coup quand on veut avoir une bonne amie sur qui compter, et qui ne vous laissera tomber que si vous ne voulez plus d'elle. Ou si vous faites quelque chose d'impardonnable.

Cela dit, elle aura toujours peur de vous déranger, que vous la trouviez collante ou que vous trouviez sa présence ennuyeuse. Elle évitera donc de vous envoyer des messages en premier, prendra un petit moment pour répondre aux vôtres, ira rarement vers vous la première. Et si vous essayez de lui faire du mal, elle tentera de ne montrer aucune faiblesse et fera comme si elle n'était pas touchée du tout. Elle évitera aussi de parler d'elle pour ces raisons. Même quand elle se dévoile un peu, Aloïse reste toujours une tortue, qui se cache à nouveau dès qu'elle perçoit un danger.

Une toute autre facette d'elle-même se révèle quand quelqu'un s'en prend à une personne qu'elle aime. Aloïse devient alors un volcan en éruption. C'est comme si toute sa timidité et son calme s'évanouissaient. C'est l'une des rares circonstances qui peut la pousser à se montrer sous un autre jour, celui d'une sorte de maman louve. Quand on s'en prend à elle ou qu'elle est témoin d'une injustice, elle bouillonne ou déprime intérieurement. Mais quand une personne qui compte pour elle souffre, elle devient impossible à arrêter. En somme, c'est une sorte de bombe à retardement, qui peut surprendre à tout moment.
HISTOIRE
ÉCRIRE HISTOIRE ICI !
ALOÏSE MARIAUD
AKA "LA FILLE LA, L'ASIATIQUE, CELLE QUI PARLE PAS"
FÉMININ, FRANÇAISE
VINGT-QUATRE ANS
ANIMATRICE ET ILLUSTRATRICE FREE-LANCE
PARESSE
CLASSE // NE PAS REMPLIR
(C) OC - Tae4021


MOMO
COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI ?
Un affreux gobelin m'a dit qu'il allait s'inscrire ici.

QUE PENSES-TU DU FORUM ?
Extrêmement beau, et très bon contexte. Pour le reste, j'attends de voir ~

AUTRE ?
jshgnsghnseigj


Sam 2 Juin - 13:02
GOD BIENVENUE !!!!
déjà le visu je dis oui.
Les oc de Tae sont toujours magnifique !!!! ♥️
ensuite... blblblbl j'ai adoré lire le caractère.
alors je te souhaite bon courage pour la suite !
j'ai hâte de lire !!


Sam 2 Juin - 13:10
WOOHOO !! Bienvenue sur le forum camarade Paresse !!

*apporte un grand plateau plein de rouleaux à la cannelle*

Ceci est mon cadeau de bienvenue (comme attendu de la part du cinnamon autoproclamé officiel de ce fofo :D) et comme je ne suis pas doué en messages de bienvenue, je te dis bon courage pour ta fiche, prie pour que tu me rejoignes chez les Esprits et c'est sûr, au vu du caractère, je veux un lien et un RP avec toi direct !!

En plus, ton avatar est très joli, le caractère super bien écrit, je vais conclure par : tu ne le sais pas encore, mais je t'aime déjà !! Hâte de voir l'histoire :DD
Dim 3 Juin - 17:20
HEY ! Biznvenue sur le forum !
Aloïse promet d’être intéressante ! Hâte qu’elle et Meredith fument des joints ensembles deku


avatarAloïse Mariaud
Non Validé
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juin - 22:02
Drake > Merci ! Ça me fait très plaisir de savoir ça ah ah, je suis toujours un peu nerveux quand je m'inscris sur un forum. C'est très rassurant en tout cas, merci d'avoir pris le temps de m'accueuillir !

Et je dois dire qu'utiliser Guan Shan, je valide aussi.

Satoshi > Merci à toi ~ *mange un rouleau, on ne va pas refuser*
Après lecture de la fiche de Satoshi, je veux un lien aussi. ;u; Non seulement je l'aime beaucoup, mais lui et Aloïse ont des points communs, tout en ayant des différences qui pourrait rendre le lien super intéressant. brefjeveu
Merci pour ton message de bienvenue en tout cas !

Meredith > Merci à toi ! Et avec plaisir. Le cannabis règle tous les problèmes.
J'aime beaucoup ton feat au passage. ;u;

Encore merci à tous pour cet accueil ~


Ven 8 Juin - 16:56
Bienvenue à toi avec un gros retard ♥️

(et oui bonjour c'est moi le fonda fantôme ptdr. /crève)

Hâte de voir ce que tu nous réserves.


Merci Asteria ♥:
 

Contenu sponsorisé

Mariaud Aloïse [En cours]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Salem :: Recommencement :: Formulaire d'entrée-
Sauter vers: