SEVEN SALEM EN BREF
Un soupçon de sorcellerie, une pincée de pouvoir, une poignée de péché, un poil de liberté et un bon gros morceau d'étrangeté. Mélangez le tout et obtenez Salem, ville de recommencement. Un havre de paix bizarre, mais agréable. Un lieu de magie et de surnaturel, de spectacle et de jamais vu. Salem est là pour te surprendre jeune Sorcier, et elle compte bien réussir. Elle enivrera tes sens peu importe qui tu es et où tu vas, tout en te laissant cette liberté que tu n'as jamais eu. Tu seras libre d'oublier ton passé et tes erreurs, pour te concentrer sur l'avenir.
ÉQUIPE DU FORUM
ETHAN C. FITZGERALD
Fondateur
PRÉSENT | MP
KURO KAZUNA
Co-Fondatrice
PRÉSENT | MP
CONTEXTE + GRAPHISME PAR ETHAN | CODES PAR MAMAN CHAT
accueil

Ethan C. Fitzgerald - petit problème à pattes
Jeu 11 Jan - 15:06
CARACTERE


En général, si on le fait pas chier, Ethan il est adorable, drôle et peut même être amené à faire le guignol pour détendre l'atmosphère. C'est un mec plaisantin, droit et assez franc, qui n'a peur de rien et qui vous le fait bien comprendre. Il est intimidant, mais il cherchera toujours à vous mettre à l'aise, il n'est pas compliqué et ne fait pas dans la dentelle. Pas de chichis avec lui, soyez vous-même, ça ne sera pas pire que lui.

Ethan est un homme charnel, préférant de loin l'expression des corps à la place d'une discussion sans intérêt, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'a aucune conversation. Il adore juste extrêmement se vautrer dans le désir et le plaisir, correspondant ainsi à la perfection avec son Péché. Il attaque tout, homme, femme, peut importe l'âge, l'expérience, ni même le nombre de personne. Il est très TRES ouvert. Je vous livre un secret là dessus, c'est qu'il ne sera jamais autre chose qu'un dominant, à moins que vous trouviez celui ou celle qui puisse le rendre... dominé ?

Mais attention à une chose. Derrière cet être assez simpliste se cache un redoutable piège : celui de croire qu'on peut en faire ce qu'on veut, et le comprendre. Depuis son mètre 92 et sa carrure solidement forgée, il juge et observe, il enregistre tout et pourra le ressortir plus tard. Ethan est en réalité une boule de nerf qui ne demande qu'à exploser et tout détruire.

Car voilà une chose, le nounours est en fait un grizzli à sang chaud, solitaire et terrifiant. Il erre souvent seul lorsqu'il ne couche pas, il reste chez lui, bien moins souriant, menaçant d'exploser à tout moment comme une grenade dégoupillée. Si colère aurait pu lui aller comme un gant, c'est néanmoins Luxure qui l'a emporté à la manche finale. Car il pense dur comme fer qu'il est responsable de l'accident de Lise, que tout est de sa faute et que son envie de lui avouer ses sentiments n'étaient peut-être pas autre chose que de l'excitation et du désir. Il aurait préféré se taire  et garder Lise en vie, quitte à la laisser à un homme meilleur. C'est très flou pour lui, et de toute façon, il préfère ne pas en parler.

Il existe un degré à sa colère : plus il est énervé plus il devient froid et impassible, ce qui est vraiment flippant lorsqu'on est face à lui. Il n'y a plus rien du regard brun chaleureux et souriant non, c'est un type glacial, vide, qui pourrait étrangler quelqu'un sans sourciller. Donc si vous le voyez passer de la sorte, garde à vous, ne venez surtout pas l'emmerder, car un coup risquerait de partir. Ethan a des accès de rage, ou il veut juste tout détruire, sans réfléchir.

Il lui prend d'ailleurs souvent l'envie, car il suffit d'un rien pour l'exaspérer, surtout lorsqu'il est au centre de moqueries ou d'insultes. Et si la plupart du temps il arrive à les ignorer, il est cependant impossible pour lui de rester calme lorsque l'on évoque une potentielle ex-petite amie, ou une peine d'amour. Ethan est un coeur de pierre, est depuis l'accident de Lise, il a bien décidé d'enfermer ce dernier à triple tour dans un coffre blindé.

Mais s'il y a bien une chose qui justifie un tel caractère de merde, c'est bien qu'il est bipolaire. Il lui prend souvent des crises de déprime lié à son passé, il est terriblement irritable comme dit précédemment, et il a parfois des périodes d'hypomanie : il ne ressent ni douleur, ni fatigue, et à l'impression de délirer. Dans ces cas là, il passe son temps dehors a essayer de se calmer ce qui reste assez compliqué. Une fois la période passée, Ethan préfère rester seul, pour reconstruire quelqu'un de "normal".

HISTOIRE
Ethan Caleb Fitzgerald.
Voilà donc son nom.

L’interpellé ouvrit son premier regard sur le monde, et poussa son cri de victoire. Il était là. Il était né. Il était vivant. Au-dessus de lui, deux visages souriants, transmettant à son petit cœur palpitant une joie immense, sans qu’il ne réalise pourquoi.
- Salut mon trésor, murmura une voix de femme. Bienvenue à la maison.

Petit Ethan a 5 ans.
Il court partout, c’est un vrai bolide. Dans la maison familiale il anime les grands espaces vides en sautant de tables en canapés, vrombissant telle une fusée qui décolle. On voit passer ce petit diable partout, armé de sa tignasse brune indomptable et de ses yeux sombres curieux.
- Maman les extraterrestres nous attaquent !
Et le voilà qui bondit sur le fauteuil, tirant sur un ennemi visible seulement par ses yeux d’enfants. Il est mignon Ethan. Il est adorable même. Un peu vicieux comme son père parfois, lorsqu’il serre sa mère dans ses bras, lorgnant sur la poitrine. Mais ça fait rire les adultes, alors il sait que ce n’est pas méchant. Il fait quelques bêtises Ethan,  mais on lui pardonne. Ce n’est qu’un enfant après tout. La pauvre bonne de la famille Emilie peut bien râler, ce n’est que ses seins qu’il a touché. Après tout, ce n’est qu’un enfant. Alors on s’amuse, on rigole, tout en pensant que ces moments seront éternels.

Mais finalement, tout ça n’était peut-être qu’un rêve ?
Elle est partie si vite. Mais tout ça Ethan ne pouvait pas le comprendre. Pas encore. Maman oh maman, pourquoi es-tu partie sans moi ? pleura le jeune Ethan, âgé de 11 ans à présent. Elle est partie sans lui. Avec cet homme beaucoup trop laid pour elle.
- Elle reviendra maman ? demanda Ethan à son père.
Il ne répondit jamais. Celui-ci ne répondit plus jamais. Il s’était brisé à l’intérieur, s’éteignant à petit feu. Tout n’était que tromperies, duperies et mensonges. Qui sait si Ethan était bien de lui ? Il le regardait de ses yeux noirs, mais ses yeux venaient-ils bien de lui ? L’alcool devint bientôt son meilleur partenaire, laissant à Ethan la responsabilité de grandir seul. A l’école, on lui fit vite comprendre que sa mère ne reviendrait pas. Alors il pleura, beaucoup, il pleura de tout son saoul. Et ce fut bien rapidement à son tour. A croire que l’alcool était simplement la seule boisson de la maison. Ethan copia son père, qui plongeait de plus en plus. La maison devenait le repère des types louches, des prostituées en tout genre, le repère de la Luxure à l’état pur. Ethan, 13 ans, prenait le mauvais chemin de la vie.

Et pourtant, un rayon de soleil vint dissiper cet épais brouillard qu’était l’enfance d’Ethan Caleb Fitzgerald. Le rayon de soleil s’appelait Lise Hawkins et elle a réchauffé son cœur de pierre, faisant resurgir l’ancien Ethan. Même s’il ne lui avoua jamais, Lise fut son premier amour et son dernier. Ses courts cheveux roux, son regard espiègle, ce caractère trempé, elle était parfaite pour lui. Elle est arrivée dans sa vie telle un boulet de canon, littéralement. Au détour d’un couloir au collège, Ethan s’était retrouvé à terre, la jolie rousse sur son ventre en train de se masser la tête. Puis elle lui avait souri et en riant l’avait emmené dans ses plus belles années d’un coup de baguette magique.

A 24 ans, Ethan avait tout pour être épanoui : il avait un diplôme, un travail de technicien, un appart et une vie saine. Sans oublier une chose importante : Lise. C’était devenu son pilier, son soleil, son axe de rotation. Ils étaient toujours collés l’un chez l’autre, c’était plus qu’un couple, c’était des âmes sœurs. La jeune fille était devenue pilote d’avion, adorait son travail, et emmenait souvent Ethan faire des balades au-dessus du monde. Et pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, ils n’étaient pas en couple. Ils s’aimaient, c’était un fait évident pour tout le monde, mais chacun ignorait les sentiments réels de l’autre. Ils se chamaillaient, se retrouvant souvent dans des situations ambiguës et pourtant, rien. Mais Ethan savait qu’il ne lui manquait que ça pour être heureux. Alors un soir, il invita Lise chez lui et lui avoua ses sentiments, avec la même candeur et la même innocence qu’un enfant. Son plus beau souvenir sera celui où elle a posé ses lèvres sur les siennes, murmurant un « oui » ému. Alors dans une soirée de folie ils burent à foison, firent l’amour jusqu’à la fatigue, et s’endormirent comme des enfants l’un dans les bras de l’autre.

Pourtant, le destin était cruel.
Le lendemain matin, Ethan s’était levé, seul dans son lit vide. Un mot sur sa table de chevet disait : « je pars travailler, je rentre ce soir, je t’aime ». Il avait souri, s’était rallongé sur le lit pour s’endormir à nouveau. Une sonnerie stridente l’avait réveillé deux heures plus tard. Ethan avait décroché le téléphone, encore endormi.
- Monsieur Fitzgerald ?
Cette voix rauque lui était inconnue.
- Oui c’est moi ?
- Je suis le supérieur de Lise Hawkins. J’ai… une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
Le cœur du brun lui sembla s’arrêter.
- Lise… est décédée ce matin. Elle s’est endormie en plein vol et… s’est abîmée en mer. Je suis désolé.
Il avait lâché le combiné qui s’était écrasé dans un bruit sourd. Ses jambes avaient fait de même. Autour de lui, le temps semblait suspendu. Sa vie entière, son existence même venait de prendre fin à ce moment. Le néant s’était abattu sur son bonheur si durement gagné. Lise… Lise ne reviendrait pas. Elle… Un énorme trou de mémoire avait envahi le brun. Lorsqu’il avait reprit conscience, son appartement était sens-dessus-dessous. C’était un gigantesque bordel sans nom et Ethan gisait en son centre, pleurant comme il n’avait jamais pleuré. Lise n’était plus là. A cause de la fatigue de la veille, elle n’avait pas pu rester éveillée dans son cockpit. Tout était de la faute d’Ethan. C’était à cause de lui. Il ne pourrait plus jamais la voir, à cause d’une décision égoïste qui aurait pu la garder en vie. Alors d’un pas lent, il saisit l’unique photo de Lise et lui qui reposait sur la commode, s’empara de son dernier message sur le petit papier, et mit soigneusement les deux dans sa poche de veste. S’approchant de la fenêtre, il l’ouvrit et posa un pied sur le rebord de celle-ci. D’un geste lent il posa le deuxième et fermant les yeux, il se laissa tomber du cinquième étage en regrettant ce monde pourri.

Mais dans son souvenir, la mort ne se soldait pas par un flash lumineux à vous crever les yeux, et la sensation douloureuse de vos genoux contre le pavé.

Lorsqu’Ethan ouvrit les yeux, il n’était pas mort. Du moins c’est ce qu’il pensa, en observant autour de lui une ville presque identique à celle qu’il avait quitté il y a quelques instants à peine. Se croyant d’abord au Paradis, il déchanta vite lorsqu’en se pinçant, il ne ressentit que la douleur. C’est à cet instant-là qu’il remarqua le bracelet à son poignet, tatoué et incrusté, contenant une inscription calligraphique et colorée. « Luxure ». Qu’est-ce que cela voulait-il dire ? Mais rien ni personne ne lui laissait le temps de réfléchir. Une silhouette sexy et terriblement attirante capta son attention, entrant brusquement dans son champ de vision. Une curiosité sans limite l’attrapa, lui faisant suivre les pas de cette étrange femme aux courbes très généreuses. Le souvenir de Lise était là, toujours terriblement présent et pourtant, il ne pouvait empêcher ses pieds de bouger. La curiosité le poussait à rattraper la silhouette, et il entra bien malgré lui dans un drôle de bâtiment, de pierres noires, sans ornement. Son cerveau était embrumé, tellement que lorsque celui-ci se dissipa, Ethan ne savait même plus ce qu’il faisait ici. La silhouette s’était évaporée. Devant lui ne se tenait que 7 énormes portes, portant toutes un symbole différent. Le brun était loin d’être bête, et comparant son nouveau tatouage aux portes, il remarqua bien vite qu’un symbole correspondait avec celui sur son bracelet, juste au-dessus du mot « Luxure ». Alors sans hésitation, il passa l’encadrement de la porte violette. Ce qui devait être une salle, du moins dans l’esprit d’Ethan, ne se révéla être qu’un long couloir sombre, sans fin. Il lui sembla qu’il marchait depuis une éternité, lorsqu’une voix sensuelle effleura son âme :
- Bienvenue à Salem, jeune sorcier.
Et avant qu’il puisse prononcer le moindre mot, surpris, le sol céda sous ses pieds, le faisant tomber dans l’abîme la plus profonde et noire. Contrairement au couloir, la chute ne dura qu’une seconde. Lorsqu’il rouvrit les yeux, le front couvert de sueur, Ethan était revenu à son point d’arrivée, avant de rencontrer la silhouette. Le bâtiment sombre où il venait d’entrer se trouvait face à lui, comme s’il avait toujours été là. Était-il même là lorsque le gaillard est arrivé ? Il ne s’en souvenait même plus.
- Si c’est un rêve, il est mauvais, maugréa Ethan.
Mais tout de même curieux, chassant un instant l’image triste de Lise, il pénétra une nouvelle fois dans l’étrange bâtiment, sans rater cette fois le panneau « Confédération des Péchés » qui ornait le haut de l’entrée.
Ethan Caleb Fitzgerald
AKA Ethan
Homme, Américano-russe
Vingt-quatre ans
Gigolo
Luxure
Incube
(C) Nicolas Brown - Gangsta


Ethan // Aka Kandel
COMMENT T'ES ARRIVÉ ICI ?
Je pense l'avoir fondé.

QUE PENSES-TU DU FORUM ?
J'élèverai une statue en l'hommage de la codeuse.

AUTRE ?
Merci MamanChat ♥️.
avatarL'Invocateur
Mystérieux Sorcier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 19:52
ENCORE UN PEU...
C'est presque fini !

Ta fiche est presque terminée, il ne manque à remplir que la Classe. Pour connaître ta spécialisation, nous t'invitons à venir lire ce sujet pour que tu comprennes la marche à suivre.

Tu dois tout simplement aller poster dans l'intrigue pour montrer que ton personnage était à cette fameuse soirée, rencontrant ainsi L'invocateur, et recevant sa Classe (d'une joyeuse balle dans le front).

Il est obligatoire de poster une réponse, le nombre de lignes étant libre, du moment qu'on retrouve le déroulement de la soirée dans ton écrit. A la suite de ce post, tu devras répondre au lien fourni toujours dans ce sujet, à la fin. C'est un petit quizz qui donnera au staff ta Classe à la suite de tes réponses.

Une fois ta réponse postée, le staff viendra t'indiquer ta Classe, validant ainsi ta fiche, et tu pourras rp complètement ~

Bonne chance !

avatarL'Invocateur
Mystérieux Sorcier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 21:05
VALIDÉ
LUXURE // INCUBE
Te voilà dorénavant validé, Péché de la Luxure!

Tu peux désormais venir demander ICI des partenaires pour commencer à rp, poster ta fiche de relations LA et faire une demande de logement pour ton personnage dans cette section pour éviter qu'il dorme dans la rue. Si tu souhaites poster un prédéfini, lié ou non à ton personnage, c'est ICI que ça se passe.

Nous espérons que le forum te plaira, l'ensemble du staff te souhaite la bienvenue et espère que tu passeras un bon moment dans Salem.
Contenu sponsorisé

Ethan C. Fitzgerald - petit problème à pattes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Salem :: Recommencement :: Formulaire d'entrée :: Formulaires Validés-
Sauter vers: