SEVEN SALEM EN BREF
Un soupçon de sorcellerie, une pincée de pouvoir, une poignée de péché, un poil de liberté et un bon gros morceau d'étrangeté. Mélangez le tout et obtenez Salem, ville de recommencement. Un havre de paix bizarre, mais agréable. Un lieu de magie et de surnaturel, de spectacle et de jamais vu. Salem est là pour te surprendre jeune Sorcier, et elle compte bien réussir. Elle enivrera tes sens peu importe qui tu es et où tu vas, tout en te laissant cette liberté que tu n'as jamais eu. Tu seras libre d'oublier ton passé et tes erreurs, pour te concentrer sur l'avenir.
ÉQUIPE DU FORUM
ETHAN C. FITZGERALD
Fondateur
PRÉSENT | MP
KURO KAZUNA
Co-Fondatrice
PRÉSENT | MP
CONTEXTE + GRAPHISME PAR ETHAN | CODES PAR MAMAN CHAT
accueil

Put another dime in the Jukebox [libre]
Lun 22 Jan - 12:45

Put another dime in the Jukebox

Meredith s’était levée tôt aujourd’hui. Premièrement parce qu’elle n’avait pas dormi, et deuxièmement parce qu’elle avait pris une nouvelle résolution. Elle était arrivée dans cette ville fauchée comme les blés, avec simplement sa guitare (enfin une de celles d’Elliot, mais c’est un détail) elle allait donc gagner sa vie grâce à elle. Enfin gagner sa vie était un bien grand mot, elle allait pouvoir subsister.
Elle avait déjà réussis à négocier avec le gérant de l’hôtel de loger à l’œil à condition qu’elle fasse le ménage. Elle avait accepté avec réticence, surtout que le gérant était un vieux pervers qui lui avait imposé « l’uniforme réglementaire », à savoir une tenue de soubrette. Mais bon elle n’allait pas faire la difficile, elle logeait à l’œil et il suffisait de pas croiser le patron pendant son service. De toute façon s’il tentait quoi que ce soit, elle lui couperait les doigts et brûlerai son taudis. Elle savait faire.
Elle avait le logement, mais ce n’était pas suffisant, il fallait bien qu’elle gagne un peu de sous, ne serait-ce que pour acheter le minimum syndical pour survivre.
Elle s’était donc installée dans un coin de la grande place de Salem et avait commencé à jouer et chanter, son étui ouvert devant elle pour récupérer les pièces que les gens lui jetaient. Cette place était très animée, des centaines de gens allaient et venaient, c’était parfait.
Mais elle s’était bien vite rendu compte que les gens de Salem étaient cinglés et n’avait aucune notion de la valeur de l’argent. Une fille était venue la payer gracieusement pour qu’elle chante un slow car ses copines l’avaient défié de danser avec un inconnue. Puis à partir de là, pleins de gens était venue la payer pour qu’elle chante tel ou tel chansons, elle était devenue un véritable Jukebox.
Meredith était aux anges, si elle avait fait ça à Baltimore, elle aurait gagné à tout péter 30 dollar, là, ça ce comptait en centaines.
Mais il était grand temps qu’elle arrête, elle commençait à ne plus avoir de voix. Elle rangea sa guitare et partis se mettre dans un coin pour compter son butin.

©BBDragon
Lun 22 Jan - 14:13
Nouvelle journée, nouvelle plaie. Sérieux cette ville est immense. Je crois que je suis paumé. Et il y a trop de gens, je déteste ça. Bon au moins ils me foncent pas dessus mais quand même. Je suis sensé trouver un taff là. Enfin, surtout me repérer. Je suis complètement paumé. Comment je vais faire pour survivre avec ça ? J'imagine que je vais finir par m'habituer et être comme chez moi mais pour l'instant, à l'aide.

Il y a des trucs sympas dans le coin n'empêche... Une boulangerie me tente bien là, dans le coin mais j'ai aucune thune. Alors là, aucune. Faut vite que j'en trouve. Un travail, je parle. La thune vient avec. Du moins j'espère. J'ai même pas assez pour me payer des clopes et j'ai une moitié de paquet uniquement... Et mes anneaux de guitare. Wouah. Génial. Quelle utilité. Je vais mourir à cause de mon addiction à la nicotine avec ça. Belle mort j'imagine ? Non absolument pas, mais quelle mort de merde. Pour un loser comme moi franchement, ça passe. ... Est-ce que je viens d'entendre de la guitare et une belle voix chanter ?

Je rêve pas non, il y a bien une chanteuse ici. Qui est avec une guitare. Et qui chante super bien. Registre varié en plus. Et qui reçoit tant de fric ?! Wouah. J'avoue que si j'en avais, je lui en donnerai un peu aussi rien que pour cette maîtrise. Mais je suis fauché kek. On dirait que je suis quand même arrivé un peu tard, elle remballe... Zut... J'aurai dû arriver plus tôt... ! Est-ce que c'est flippant si je la suis ? Oui sans doute. Est-ce que je vais le faire ? ... J'ai pas une telle sale gueule, elle va pas croire que je suis un pervers j'espère. Tu me diras, un pervers ç'a toutes les gueules possibles. Bon, on va dire que qui ne tente rien n'a rien ? Si je peux me faire une amie guitariste c'est goodie-good non ? J'imagine que oui vu que je la suis l'air de rien. Je suis tellement un stalker j'ai honte. Mais bon, maintenant que j'y suis, autant aller jusqu'au bout ? Je crois ? Voilà, je vais juste poser un peu ma main sur son épaule, comme ça, gentiment, sans trop de pression, et ça ira...


«Excuse-moi ?»

Est-ce que ça se voit que je stresse ? Est-ce qu'elle va pas crier à l'aide ou chercher la bagarre ? J'ai pas envie de m'énerver à proximité d'une guitare. Non non non. Certainement pas. Les instruments c'est sacré. Allez. Prions pour que ça marche et que je me fasse pas tuer trop vite.
Lun 22 Jan - 16:24

Put another dime in the Jukebox

La jolie blonde s’éloigna, sa guitare sur le dos, marchant tranquillement en comptant les billets d’un geste expert. Elle marqua une courte pause afin de s’allumer une clope avant de reprendre son compte. Un sourire orné ses lèvres, elle en était déjà à 200 dollar. Les gens de cette ville étaient vraiment cinglés ! Mais elle n’allait pas se plaindre, loin de là. Au moins elle gagnait sa vie honnêtement là.
Elle était tellement concentrée sur sa tâche qu’elle ne remarqua pas que quelqu’un l’avait suivi. Et quand la main du dit quelqu’un se posa sur son épaule, elle sursauta. Elle se retourna et chassa la main intruse un peu violemment.
Faut pas lui en vouloir à Meredith, premièrement elle n’aimait pas le contact et deuxièmement, elle avait grandis dans une ville où les jeunes filles ne se faisaient pas aborder gentiment ou pour leur demander l'heure, alors ça rendait un peu parano.
Mais elle se sentit un peu honteuse d’avoir réagit ainsi, le gars n’avait pas l’air méchant. Elle rangea sa liasse de billet dans son décolleté inexistant et força un sourire en se grattant l’arrière du crâne.
-Euh, désolée… Tu m’as surpris… Je peux t’aider ?
Elle détailla un peu le garçon (oui parce que c’était un garçon qui l’avait abordé). Ce qui la frappa ce fut sa couleur de cheveux. Violet. Original, enfin elle n’allait pas juger, elle qui se baladait avec des yeux rubis.
Puis elle remarqua que le gars n’avait pas l’air à l’aise. Faut se détendre mon grand, elle n’allait pas le bouffer. Bon sauf si ses intentions étaient malhonnêtes...

©BBDragon
Lun 22 Jan - 16:38
Note : n'aime pas être touchée. Enregistré. Mais pourquoi est-ce qu'elle glisse son argent dans son soutif ? C'est ça être une fille ? J'avoue que j'oserai pas glisser des trucs dans mon froc moi, mais si ça marche avec un soutif, il y a peut-être un avantage à en être une ? Enfin je dis ça mais si je me réveillais dans le corps d'une femme je serai vraiment pas bien du tout. Je préfère même pas l'imaginer. Je devrais arrêter de trop penser.

«Ce n'est rien. Je comprends.»

Je n'aime pas son sourire, ça se voit qu'il est forcé. C'est facile de savoir ça et c'est dérangeant. Mais je vais pas lui faire la remarque, ça se fait vachement pas et je préfère quand même rester poli tant qu'elle a pas engagé une guerre contre moi.

«En fait, je t'ai entendu chanter, et j'ai vraiment trouvé ça beau. Mais je n'ai pas d'argent alors, je ne peux pas t'en donner, désolé. Ça fait longtemps que tu joues de la guitare ?»

Tiens, je souris. Je sais que je souris parce que la réalisation de mon sourire fait que je n'ai plus envie de sourire mais je dois le maintenir parce que c'est extrêmement pas sympa de sourire deux secondes et de se renfrogner en attendant la réponse genre vraiment, évitons. Mais maintenant mon sourire est tout aussi forcé que le sien et je me sens encore plus mal à l'aise, papa je suis désolé mais je suis un échec social. Rester dans une grotte c'est vachement plus pratique, pourquoi je suis pas un ours ?
Lun 22 Jan - 17:38

Put another dime in the Jukebox

Elle vit le gars reluquer son décolleté, ce qui ne lui plut absolument pas. Elle se demanda s’il en avait après les billets ou après ses seins, la première solution étant plus plausible puisqu’elle n’avait pas de seins (fichu complexe). « Ne t’énerve pas Meredith, ne déclenche pas de bagarre avec un inconnu qui t’as pour l’instant rien fait ». Elle tira une taffe pour se détendre et expira sa fumée à l’opposé de l’inconnu pour ne pas l’importuner.

Puis elle fut surprise, en réalité le violet voulait simplement lui parler de sa prestation. Elle lui sourit, cette fois sincère et un peu gênée face au compliment. Il s’excusa de ne pas avoir d’argent. Elle réfléchit un instant. C’était peut être une occasion de se faire un pote. Elle avait gagné assez d’argent pour jouer quelque chose gratuitement, donc pourquoi pas jouer pour lui, faire une exception. En plus c’était le seul qui l’avait complimenté. Et de toute façon, elle aimait jouer, donc ce n’était pas une corvée…

L’asociale Meredith sourit à nouveau. Elle pouvait presque entendre Elliot se moquer d’elle « Aller princesse, soit mignonne et fais toi des potes. Qu’est-ce que tu risques ? »
-Merci, c’est sympa !
Elle réfléchit un peu avant de répondre à sa question.
-Ça doit faire 4 ou 5 ans que je joue, je crois…
Puis vint le moment fatidique d’être social et sympa. Elle se racla la gorge pour se donner contenance.
-Tu veux que je te joue quelque chose ? Gratis ? J’ai gagné pas mal, je peux bien faire une exception…

Elle remarqua que le garçon avait l’air tout aussi à l’aise qu’elle en interaction sociale. La rencontre de deux asociales. Ça devait être drôle à voir.

©BBDragon
Lun 22 Jan - 20:49
Bon. Déjà, elle a fait un vrai sourire. Les compliments paient mieux que l'argent, sauf quand t'es fauché- mais vu ce qu'elle a amassé, ç'a l'air d'aller. Les compliments c'est bien, peu importe ta richesse de toute façon. Elle est heureuse, c'est le principale. Quatre ou cinq ans donc ? Autant que moi. Marrant. On est similaires sur ce point, c'est vachement amusant. Quelle coïncidence. Bon ça suffit les pléonasmes. Attends. Qu'elle me joue un truc ? Gratuit ? Han. Elle alors, je la veux en amie. Elle est trop gentille. C'est génial.

«Si cela ne te dérange pas, je veux bien... Je suis arrivé assez tard alors je n'ai pas pu t'entendre beaucoup. Et puis, en temps que joueur de guitare, j'aimerai bien voir ta technique aussi...»

Honnêtement, j'aimerai bien jouer de sa guitare aussi mais ce n'est pas quelque chose que je pourrais vraiment demander... Enfin, je prêterai pas ma guitare à un inconnu moi, même s'il a l'air gentil et gêné. Je me méfierai. Beaucoup. Quand bien même il dirait être joueur de guitare. Bref, c'est l'idée. Je vais pas m'étendre trois ans là dessus, on va penser que je fais du remplissage et que j'ai rien à raconter mais que je parle quand même pour combler les trous ce qui en soi n'est pas tout à fait faux. J'ai pas très envie d'arrêter de penser, je suis bien trop gêné pour ça.
Mar 23 Jan - 12:29

Put another dime in the Jukebox

Meredith lui indiqua un banc un peu à l’écart où ils pourraient s’asseoir sans être dérangés. Elle ne voulait pas que les gens se ramènent à nouveau, de base elle avait arrêté car elle commençait à ne plus avoir de voix.
-T’es aussi guitariste ? Depuis combien de temps ?
Woaaaah c’était la première fois depuis longtemps que la blonde parlait aussi amicalement. C’était définitivement une bonne journée. Mais elle était un peu parano et craignait que quelque chose la gâche…
Elle s’installa sur le banc et sortit à nouveau sa guitare de son étui. C’était une vieille guitare un peu déglinguée, avec pas mal de rayures et de marques de coup et un « Ophélie » gravé à la barbare sur le manche. Mais elle produisait encore un bon son et surtout, c’était une des guitares d’Elliot, alors elle ne l’échangerait pour rien au monde.
Elle tourna son regard à nouveau vers le violet.
-Tu veux une chanson en particulier ?
Puis elle se rendit compte qu’ils avaient un peu zappé une étape importante lors d’une rencontre : se présenter, c’était un peu essentiel non ?
-Euh, c’est quoi ton nom en fait ?

©BBDragon
Mar 23 Jan - 20:54
Un banc. Ok. Compris. On sera pépouze comme ça.

«Depuis aussi longtemps que toi, environ...»

Haan. La guitare. C'est génial. Elle est géniale. On voit qu'elle a servit elle. C'est genre. Elle est vraiment à elle. On peut pas la confondre. J'adore. Beaucoup. Par contre, la chanson, j'ai aucune idée. Je connais quasi que des chansons russes et il y a des chances qu'elle le soit pas quand même, donc bon.

«Ah, je m'appelle Alexei Stepanovitch. Mais tu peux m'appeler Aliocha. Et toi ?»

Franchement, ça partait mal dans ce monde mais grâce au pouvoir de l'amitié, je vais pouvoir être heureux, youpi ! Oui enfin bon. Ne nous emballons pas. N'est pas exclu qu'elle puisse être dangereuse ni que je puisse l'être pour elle ni que mes futures rencontres seront aussi chouettes. On verra bien en temps et en heure de toute façon, restons concentré sur le présent.
Mer 24 Jan - 12:37

Put another dime in the Jukebox

Hey, donc il était au même niveau qu’elle alors. Tant mieux, il ne la jugerait pas trop sévèrement comme ça. Elle n’aimait pas trop les commentaires négatifs sur sa technique. Enfin d’un autre côté qui aimait se faire juger négativement…
Elle vit son regard brillait à la vue de sa guitare. Quoi ? Elle était si géniale que ça la vieille Ophélie ? Meredith préférait quand même l’électrique à l’acoustique, mais, hé hé, elle jouait plus de guitare électrique.
-Meredith Ohara. Lui répondit elle dans un sourire.
Ça sonnait bien russe tout ça. Ouais il était sûrement russe. La jeune fille songea que les seules chansons « russes » qu’elle connaissait c’était Rasputin et Everyday I’m Drinking. Elle n’allait sûrement pas lui jouer ça, c’était super cliché, il le prendrait mal. Puis elle n’était même pas sûre de pouvoir les jouer.
Aliocha n’ayant pas exprimé d’envie particulière, Meredith commença à jouer la première chanson qui lui passa par la tête, à savoir une berceuse espagnole dont elle avait oublié les paroles. Tant mieux, elle économisera sa voix comme ça.
Puis elle remarqua le tatouage au poignet du garçon. Colère, comme elle. Intéressant. Lui aussi était arrivé ici via un cercle de lumière ?
-T’es arrivé ici y’a longtemps ? A Salem je veux dire ? lui demanda t-elle tout en continuant de jouer…

©BBDragon
Mer 24 Jan - 21:00
Meredith. C'est pas super américain comme combinaison ? Sans doute. N'empêche, c'est fou qu'elle puisse me comprendre alors. Je parle russe pourtant. Et je comprends ce qu'elle dit malgré mon niveau d'anglais. Donc c'est goodie good. Elle est vachement bien sa musique par contre... Avec les yeux fermés c'est encore plus agréable. Sa guitare sonne bien, la chance... Je serai allongé, je m'endormais honnêtement. Je me demande si ça vient d'amérique, ça aussi. J'y connais tellement rien... Attends, depuis quand je suis là en fait ?

«Hum... Je n'en sais rien. Je ne pense pas. Une semaine grand maximum, mais je dirai plutôt trois jours ? Quelque chose comme ça. J'en suis encore à l'étape de chercher un travail. Et toi ?»

C'est bizarre de parler d'un truc pareil. Je veux dire. C'est pas un sacré bordel ce qui nous arrive n'empêche ? Si hein ? Si. Est-ce que je m'apprête à parler d'un truc encore plus étrange ? Oui.

«Et... Est-ce que tu as vécu un truc pendant une nuit ? Et reçu une balle dans le front ? Je crois qu'on était sensés devenir des sorciers avec ça, mais j'ai pas tout compris... J'ai pas trouvé de changements en particulier chez moi... Quoique, j'ai parfois de sales impressions face à certaines personnes mais c'est tout.»

Wait, peut-être que j'étais pas sensé parler de ça. Oh zut. Oh flûte. Oh merde. Сука*. Si c'était un film ou un truc du genre, je serai pas loin d'être la première victime je pense, à balancer mes infos au premier venu n'empêche. J'aime pas ça du tout. Je suis tellement débile. Je m'en veux un peu. Tant pis. Alea jacta est comme on dit.

«Enfin, à part ça, je peux te dire que tu joues vraiment bien... C'est une musique de ton pays ?»

*Сука = "merde" ; "putain".
Mer 24 Jan - 21:59

Put another dime in the Jukebox

Meredith termina la mélodie avant de s’accouder à sa guitare et de se concentrer sur ce que disait le garçon. Elle fit mine de réfléchir.
-J’en ai aucune idée… J’ai l’impression que ça fait une éternité. Pour ce qui est du boulot…
Elle tapota sa guitare faisant cliqueter ses nombreuse bagues :
-J’en ai pas vraiment, je joue pour gagner un peu d'argent… Enfin je loge à l’œil à l’hôtel en jouant les femmes de ménage…
Tu deviens un peu trop bavarde ma grande nan ? Enfin ça va, ce n’est pas comme si c’était super intime ce qu’elle racontait.
Puis le garçon parla de cette fameuse nuit avec l’enfant volant. Donc il lui était arrivé la même chose ? C’était la première fois qu’elle en parlait. C’était pas avec Naru ou Ethan qu’elle allait discuter de ça.
-Ouaip, j’ai vécu la même chose. Et pour ce qui est des impressions bizarre avec les gens, c’est parce que tu dois être une Banshee… comme moi…
Elle sourit face au trouble du garçon, c’était mignon. Il avait l’air complétement dépassé par les événements… C’était normal après tout quand on y réfléchissait…
-Détend toi… je vais pas te manger… ni te prendre pour un fou. Pour te dire : je pense que tu es arrivé ici via un cercle de lumière, ai-je tort ?
Bon c’est vrai que la demoiselle n’inspirait pas vraiment la confiance à première vue. Mais là elle était vraiment gentille, et elle trouvait ça agréable, de ne pas jouer le pitbull pour une fois… Elliot serait fière d’elle, il se fouterait sûrement d’elle, mais il serait content qu’elle se fasse un pote.
-Merci, ça fait plaisir ! Et c’est cool de rencontrer un confrère musicien… Non c’est une musique espagnole, je suis américaine moi.

©BBDragon
Sam 27 Jan - 22:08
J'ai envie de dire, au moins, toi tu gagnes du fric. Pas comme moi. Va vraiment falloir que je me bouge le cul. Pas que j'ai envie mais bon. En tout cas, elle est bien arrivée ici comme moi. Bon à savoir.

«Banshee ?»

Je crois l'avoir prononcé avec un méga accent ce mot. Il est bizarre aussi.

«Désolé. Je suis juste pas très sociable. Et honnêtement, j'ai aucune idée de comment je suis arrivé. J'avais les yeux fermés.»

Est-ce que ça se sent là qu'en plus d'être tendu j'ai pas envie d'en parler ? J'espère. J'ai franchement pas envie de repenser à ce type. Encore moins d'en parler.

«Ah, c'est de l'espagnol ? J'y connais un peu rien à toute chanson autre que russe, je dois l'admettre... J'ai pas trop de culture.»

Yesss. Le changement de sujet. C'est bon ça. Ça sauve des vies ça. Plus qu'à espérer qu'elle suive la danse. En vrai j'aimerai bien lui demander de jouer sur sa guitare, ça me démange un peu (beaucoup). Mais j'ose pas. Du tout. Peut-être que si je continue de la fixer (la guitare) pendant un moment, elle (Meredith) va comprendre ce que je veux et me le proposer d'elle-même ? On sait jamais.
Dim 28 Jan - 11:36

Put another dime in the Jukebox

La jeune fille réprima un sourire, son accent était trop classe ! (pas comme elle quand elle tentait de chanter en français). Elle chercha ses mots un instant pour essayer de lui expliquer correctement.
-Ouais Banshee. De ce que j’ai compris c’est une « créature » magique sensible à la mort. D’où les impressions bizarres. Si tu croises une personne qu’a le cancer ou des idées de suicide par exemple, tu le ressens…
Elle marqua une courte pause pour lui laisser le temps d’assimiler.
-Elles peuvent crier quand elles sont proches d’un mourant, et vaut mieux pas être dans les parages dans ce cas…
C’était très étrange d’énoncer cela à voix haute, mais d’un autre côté, ça l’aider à réaliser les choses elle-même. Oui maintenant tu vis dans un monde magique.
Pas très sociable ? T’inquiète pas mon grand ça se voit, mais elle n’allait pas t’en tenir rigueur, Meredith ne l’était pas non plus. Cette dernière capta d’ailleurs le malaise poindre à l’évocation de leurs arrivées ici. Il ne voulait pas en parler, tant mieux, elle non plus… Et elle salua le remarquable changement de sujet, bien joué.
-Je penses pas être super cultivée non plus. Mais j’ai eu une période où j’apprenais frénétiquement plein de musiques pourvu qu’elles me plaisent…
Période qui correspondait à peu près à quand Elliot était en prison, mais ça elle se garda bien de le dire.
Elle jeta un nouveau regard vers son compagnon, qui fixait avec envie sa vieille guitare… bon autant continuer d’être sympa, même si là ça lui coûtait beaucoup…
-Je te préviens : je cours très vite, si tu te barre avec, je te rattraperais et tu risques de ne pas apprécier….
Elle souriait, mais quelque chose dans sa voix ou son regard indiquait que la menace n’était pas à prendre à la légère. Elle lui tendit tout de même la guitare avant de s’allumer une nouvelle clope.

©BBDragon
Mar 30 Jan - 23:23
Attends attends attends. C'est sérieux cette histoire de Banc-chie ou un truc du genre ?! Elle déconnait pas ? Merde. Donc. Attends. Les notes. Heu. Heu. EEUUUH. Je suis sensible à la mort. Ok. Je comprends pas les tenants et les aboutissants de ce concept mais ok. Ç'a le mérite d'expliquer les malaises ressentis au moins. Et je peux... Crier... Face à un mourant ? Oh merde. Oh j'aime pas ça. Comment je peux être médecin si je me mets à gueuler à la vue d'un mourant que je peux potentiellement sauver ? Ma carrière est ruinée... Adieu mes rêves...

MUSIQUE. Ne déprime pas de suite. Ça peut se contrôler facilement je parie. Bon ok pas facilement mais avec de l'entraînement, je suis sûr que tout est possible. Sûr et certain. A 2... 3%. Pas mal. Donc. On disait. Plein de musiques. (tiens il y a une rayure ici, marrant) Elle court vite oui mais et alor- ATTENDS SERIEUX ? JE PEUX EN JOUER ? HAAAAAAAAN. HAN OUI. MES RÊVES REVIENNENT. JE REVIS.


«Pas de soucis ! Merci beaucoup !»

J'Y CROIS PAS J'AI SA GUITARE EN MAIN. JE SUIS HEUREUX. C'EST TROP BIEN !!!!
Alors attends. Déjà. S'habituer. Les accords de bases, ok, comme ça... Petite chansonnette, ça va... Ça va, je m'y fais, elle est pas trop compliquée à manier je pense. Essayons de jouer Katyusha pour voir...
((dans une manière similaire mais moins aboutie))
... Ok ça va. ... Et si je chantais un coup ? J'ai envie. J'ai intérêt à donner de la voix pour les passages chantés à plusieurs n'empêche...
((avec paroles (sans guitare)))
Mer 31 Jan - 17:46

Put another dime in the jukebox

Elle s’amusa un instant de la panique qu’elle pouvait lire dans les yeux de son interlocuteur. Les pouvoirs occultes et le surnaturel lui feraient-ils peur ? Elle, elle adorait ça, si bien que quand elle avait appris ses nouvelles « capacités », elle était presque heureuse, elle aussi entrait dans le surnaturel qu’elle aimait tant. C’était d’ailleurs assez paradoxal car Meredith était une fille avec un esprit plutôt terre à terre, faite lui faire une séance de spiritisme, si les bougies s’éteignent seules, elle dira que c’est à cause d’un courant d’air. Quoique, maintenant qu’elle était à Salem, ça remettait beaucoup de choses en question.
Puis la panique laissa place à un bonheur quasi extatique quand sa guitare lui atterrit dans les mains. La blonde le trouva adorable (quoi ? Meredith restait avant tout une jeune fille en fleure malgré les apparences, elle a le droit de trouver un garçon mignon). Il se mit à jouer une chanson russe qu’elle ne connaissait évidemment pas.
Elle se leva et se positionna face à lui afin de mieux voir les accords qu’il effectuait. Malgré quelques micros lacunes en guitare, il se débrouillait vachement bien, et pour Meredith, côté chant il était irréprochable, il avait une jolie voix. Et ce qui était important de noter, c’est qu’il avait l’air passionné en jouant.
Quand il eu finit son morceau, elle expira la fumée de sa clope avant de déclarer :
-Tu te débrouille vachement bien ! Si t’avais une guitare tu pourrai chanter dans la rue, ça te ferai ton boulot et tu pourrai gagner pas mal de pognon…
Elle marqua une courte pause en tirant une nouvelle taffe.
-Les gens sont cinglés ici… Faudrait juste que tu te mette à jour sur les chansons « populaires » si tu dois jouer les jukebox…

©BBDragon
Jeu 1 Fév - 0:03
WAH JE L'AI TROP BIEN JOUÉE NON JE DÉCONNE C’ÉTAIT DE LA GROSSE MERDE ALLEZ SALUT. Non en vrai ça allait. Pour une guitare que je connaissais pas, ça allait. Mais je me suis tué les doigts là, je sens que ça fait un moment ma corne a dégagé vite fait bien fait genre hop hop hop laissez le souffrir les mecs mdr lol. Connasse. Attends. ATTENDS. Un compliment. Je suis le plus heureux des hommes. Enfin des hommes de 25 ans, guitaristes aux cheveux longs et violets d'origine russe.

«Ah bon ? C'est à ce point ? Va falloir que tu m'aides sur ça alors, j'ai foutrement aucune idée de ce que sont les chansons appréciées des gens d'ici. Ni ailleurs en fait.»

Tu crois qu'elle a compris que je veux la revoir et qu'on devienne les meilleurs amis du monde à vie ? J'espère. Parce que moi je parierais pas là dessus. Han j'espère qu'elle pense pas que je la drague. Fin. Je veux dire. Elle est mignonne. Et jolie. Et elle a pas de poitrine, donc c'est un plus ça mais... Disons qu'elle est pas mon style, enfin... Et j'irai pas draguer une fille dans la rue de toute façon. Pour plein de raisons notamment parce qu'on croirait que je veux kidnapper quelqu'un quand je parle en stressant, c'est Pi... L'autre. Qui me l'a dit. Pourquoi il revient toujours lui.

«Pour l'instant, je vais essayer de trouver du travail pour me payer une guitare et là j'irai jouer au bord du trottoir je pense... Pendant ce temps, ce serait sympa qu'on se revoit et que tu m'apprennes des trucs... Des chansons, tout ça... Je pourrais t'apprendre des chansons en russe en retour !»

Pitié dis oui s'il te plaît dis oui s'il te plaît steuplé steuplé steuplé steuplééé ! La technique de fixer l'autre avec des grands yeux marche toujours j'espère. Parce que j'ai pas d'autres arguments.
Jeu 1 Fév - 14:22

Put another dime in the jukebox

Meredith observa son nouvel ami (?) se tripoter les doigts, ça faisait peut être un moment qu’il n’avait pas joué ?
-Si t’as mal, y’a une boite de médiators dans la poche avant de l’étui… ou laisse toi pousser les ongles….
Elle indiqua le dit étui à côté du jeune homme d’un mouvement de tête. Elle avait toujours des médiators car elle-même n’aimait pas vraiment la technique de se laisser pousser les ongles d’une main pour mieux gratter les cordes. Ce n’était pas agréable de s’enfoncer ses propres ongles dans la paume quand on serrait le poing pour frapper.
-Oui, t’as bien vu tout ce que j’ai gagné. Ose me dire que t’aurai amassé autant en jouant dans la rue en Russie ? Les gens n’ont aucune notion de la valeur du fric ici j’ai l’impression… Et il suffit que tu te débrouilles pas mal pour qu’ils soient à tes pieds…
Elle marqua une pause, fixant le bout de ses bottes. Venait-il implicitement de suggérer qu’ils se revoient tous les deux ?
-Ils m’ont demandé pas mal de chansons venant du « monde réel », mais je suppose qu’il doit exister des musiques originaires de Salem, étant donné qu’il y a des gens natifs du patelin. Ils doivent avoir créé leurs propres sons… Faudra se renseigner…
Ah, maintenant sa proposition était très explicite. Meredith rosit légèrement et fixa un point lointain à sa droite. Pourquoi t’es gênée crétine, c’est pas comme s’il te demandait de sortir avec lui, juste de lui apprendre à jouer quelque musique !
La Meredith un peu rustre laissa place à une Meredith un peu rustre et gênée ce qui lui donnait un air presque adorable…
-Je sais pas si je suis très bonne pédagogue, mais pourquoi pas…
C’était un peu abusé si elle lui proposait de venir bosser à l’hôtel avec elle ? Oui c’était abusé, elle ne le connaissait absolument pas après tout. C’était peut être un psychopathe, valait mieux pas qu’il sache où elle habitait pour le moment. Au lieu de ça elle sortit le plus naturellement du monde :
-Voles en une guitare… ?
Ouh la, son passé pas si lointain de délinquante revenait un peu trop vite. Il allait la prendre pour une cinglée. Surtout que ce n’était pas ce qu’il y avait de plus facile à voler une guitare, mais c’était faisable…
-Enfin je dis ça comme ça hein… ! se sentit-elle obligée de justifier…

©BBDragon
Sam 3 Fév - 19:34
Rohlala, elle est gentille, elle se préoccupe de mes petits doigts tous nuls...

«Je n'aime pas trop les médiators, mais j'ai plus de corne aux doigts, alors ça fait un peu mal, c'est tout. T'en fais pas trop pour ça, je me remettrai.»

Je me sens bien à l'aise avec cette fille en tout cas, je suis vachement content d'avoir osé lui parler. Après quelques jours de solitude aussi, toute conversation est bénie. Tiens ça rime. C'est drôle.

«Pour le coup, t'as pas tort... J'aurai gagné à peine de quoi m'acheter une barre de céréales. Mais ouais, si on peut être un jukebox ambulant, de chansons diverses, ça serait vachement intéressant... Et avec un peu d'entraînement, on pourrait devenir limite célèbres et gagner encore plus... Même plus besoin de bosser à côté... !»

Ok, je crois que je m'emballe un peu trop. Calme ta joie Alexei. On en est pas encore là. Il te faut déjà une guitare. Et te mettre à jour sur les musiques. Et les apprendre. Damned. Ça va me prendre des années ce truc. Autant juste aller sagement bosser... Rah, je suis dégoûté...

«Pardon ?»

J'ai pas mal entendu ? Voler une guitare ? La bonne blague ! Ça fait du bien de rire comme ça, dis donc ! Elle est pas mal celle là n'empêche, on me l'avait pas encore sortie !

«T'es une rigolote toi, dis donc ! Ça me donne encore plus envie d'être pote avec toi !»

Oups. Ça m'a échappé. Je crois que je rougis. D'embarras. Ugh.

«Enfin, si ça te dérange pas hein...»
Dim 4 Fév - 11:14

Put another dime in the Jukebox

La jolie blonde haussa les épaules avant d’aller se rasseoir à côté du violet, elle se ralluma une clope aussi.
-Comme tu le sens…
C’était un véritable dilemme pour elle, ongles, médiator ou corne… évidemment elle en avait à force de jouer, mais elle n’apprécier pas vraiment, déjà qu’elle n’était pas très féminine, elle aimerait au moins garder des mains douces au touché, c’était toujours ça en plus. Enfin ce n’était pas vraiment le sujet actuellement.
« On » ? Ils marchaient déjà au « on » tous les deux ?  Intéressant… Le garçon s’imaginait déjà un super plan de carrière ce qui la fit sourire. Devenir célèbre… elle mentirait si elle disait qu’elle n’y avait jamais pensé, mais c’était compliqué.
-Un duo, ça pourrait être intéressant effectivement. Toi à la guitare, moi au chant. Et si on amasse assez de fric, on pourrait passer de l’acoustique à l’électrique, ce qui serait vachement mieux !
Woah, elle aussi s’emballait maintenant… C’était possible de s’entendre aussi bien avec une personne qu’on vient à peine de rencontrer ? Une sorte de coup de foudre de l’amitié ? Elle tira une taffe en songeant à cette possibilité, après tout pourquoi pas, ça faisait toujours une figure amicale dans ce monde.
La figure amicale en question éclata soudain de rire ce qui surprit Meredith qui lui lança un regard intrigué. Ah, c’était au sujet du vol de guitare… Tant mieux s’il prenait ça pour une blague, elle ne passera pas pour une folle comme ça.
-Oui je suis un véritable clown… répondit-elle d’un ton un peu détaché…
Enfin s’ils devenaient véritablement potes comme il venait de le dire, il faudra bien qu’elle lui dise un jour qu’elle a déjà fait ce genre de choses, et même pire, on était pas censé avoir de secret entre ami pas vrai ?
-Mais non ça ne me dérange pas… t’es beaucoup plus sympa que certaine personne d'ici…
Comme son comparse, la blonde n’était actuellement pas un modèle d’assurance…

©BBDragon


Sam 17 Fév - 14:01
A la voir fumer comme ça je veux aussi... Rah, bon allez, autant le faire. Je vais gentiment poser bien la guitare, voilà, comme ça elle ne tombera pas. Bien. Maintenant, clope. J'en ai encore un peu, faut que j'économise... Et yes, j'ai un briquet. Parfait. Aaah, ça fait du bien de s'en fumer une maintenant... J'adore me détruire les poumons putain. Tellement bon.

«Perso je préfère l’acoustique à l'électrique, mais chacun ses préférences.»

En vrai, l'électrique ça me prend vite la tête, mais ça je vais pas lui dire. Je crois que c'est aussi à cause de mon problème avec les basses. Quand c'est nous qui jouions, ça allait, mais si elle me met des basses dans les oreilles elle, je sais pas si ça ira. Faudra qu'on en parle un jour si on compte faire un groupe ou un truc comme ça. Chaque chose en son temps de toute façon.

«Certaines personnes ? T'as déjà fait de sales rencontres ?»

Pas de bol. N'empêche maintenant je suis curieux. Ahah. Mauvais plan mais bon, que veux-tu, je suis irrécupérable, c'est plus fort que moi. Et elle a dit que j'étais sympa en plus. Bon, elle m'a pas vu en colère mais voilà. On verra bien. Eh mais au fait. Je percute que maintenant parce que je suis un gros con mais en fait. Elle vient du même monde que moi, à savoir terre. Pas Salem. Et du coup. Elle est arrivée parce qu'elle avait un "péché", elle aussi. Je sais toujours pas ce que c'est le sien.

«Au fait, c'est débile d'aborder ça maintenant mais je viens juste de percuter, si t'es arrivée ici et que tu venais de... Notre monde, disons. T'as été marquée d'un péché toi aussi ? Je peux le connaître ou ça te dérange ? Le mien c'est la Colère.»

Et hop, la jolie marque en pleine vue pour lui prouver ma bonne foi. Que je suis lent mon dieu, à l'aide.
Sam 17 Fév - 18:44

Put another dime in the Jukebox

En voyant Aliocha déposait sa guitare pour s’allumer une clope, elle s’en saisit à nouveau et commença à gratter les cordes, envoyant des notes sans vraiment former de mélodie. Elle réalisa soudain que le garçon avait une voix plutôt douce pour quelqu’un qui fumait. Ça faisait peut être pas aussi longtemps qu’elle qu’il brûlait sa vie à petit feu. Elle haussa mentalement les épaules.
-J’aime énormément les deux, mais je m’éclate… enfin m’éclatais plus à l’électrique, et je trouve que ma voix colle mieux en plus…
Elliot lui avait appris à jouer sur une guitare électrique. Et la plupart du temps, ils s’amusaient tous les deux à faire des mini concert pour le gang, lui à la guitare, elle au chant. Un petit sourire nostalgique orna soudain ses lèvres mais laissa bien vite place à un sourire mesquin quand le russe la questionna sur ses rencontres.
-On peut dire ça… J’aime pas pourrir les gens dans leurs dos, mais si un jour tu le rencontres, tu comprendras…
Elle marqua une petite pose et en profita pour tirer une taffe.
-Mais le monde n’est pas tout noir, j’ai aussi rencontré des gens sympas.
Elle pensa à Arthur, tous les deux n’avaient rien en commun à part leur passion pour l’horreur mais c’était étrangement tout de suite bien entendu.
-Et toi, t’as fais des rencontre bonnes ou mauvaises ?
Son collègue guitariste changea brusquement de sujet pour parler de leurs péchés. Il lui montra d’ailleurs son poignet tatoué Colère. Elle lui sourit, sa clope coincée au coin des lèvres et décala un peu son bracelet de force pour lui exposer son poignet tatoué du même sceau.
-Heureusement qu’il est stylé, j’aurai gueulé sinon…
Meredith n'avait absolument pas honte de son péché. Elle savait qu'elle était colérique et vivait avec ça depuis toujours.

©BBDragon


Sam 3 Mar - 15:31
Voir de la fumée s'échapper dans l'air, ça me fera toujours un petit quelque chose. J'aime terriblement la regarder faire des formes incertaines avant de partir à jamais dans le vent. C'est mieux en hiver vu que j'ai pas à fumer pour admirer le spectacle quand je veux. Tiens, il y a un cycle des saisons à Salem ? Bonne question. Je devrais aller me renseigner.

«Si tu le dis... Chacun ses goûts après tout.»

Tiens, je souris. Et ça me gêne même pas cette fois. Serait-ce, par hasard, ce que l'on appelle "progrès" ? C'est agréable.

«Honnêtement, tu es la première personne à qui j'ai le cran d'aller parler. Donc j'ai fait qu'une bonne rencontre pour l'instant.»

Le pire c'est que c'est vrai. Je suis tellement pas sociable et trouillard en vrai. Ce côté de moi m'énerve. Ça me les brise de pas pouvoir aller parler aux gens comme je veux et de pas aller vers les autres. Rester enfermer sur soi c'est mauvais comme disait Misha. Promis, je ferai un effort cette fois. Ah tiens, la colère, elle aussi... Sa réflexion m'arrache un petit rire. J'admets. D'accord. C'est vrai qu'il est pas mal ce symbole et heureusement.

«Mieux, on aurait rassemblé les colères qui pensent comme nous et on les aurait mené telle une armée pour que les gens qui nous ont tatoué changent le symbole à notre guise ! Et après on aurait pris d'assaut le monde, pourquoi pas.»

C'est fou comment fumer ça détend. Sauf que je suis si détendu que j'ai plus aucune idée de conversation. Oups. Bon, je vais attendre qu'elle en lance un ou sinon je partirais juste, j'ai du taff à trouver après tout. Et aucune motivation certes.
Dim 4 Mar - 12:36

Put another dime in the jukebox

Elle rangea à nouveau sa guitare dans son étui. Ce n’était pas qu’elle s’ennuyait, mais elle n’allait pas tarder à rentrer, elle devait bientôt prendre son service à l’hôtel. Ce que c’était embêtant…
Elle termina sa clope et la jeta dans la poubelle pas loin du banc. Elle se tourna vers son compagnon et lui lança un sourire chaleureux.
-Effectivement, chacun ses goûts… Si on fait un duo il faudra faire des compromis alors…
Elle aussi en était déjà à parler duo avec un pur inconnu. Etait-ce cette ville qui la rendait si sociale, elle qui était une véritable sauvage en temps normal ? Ou était-ce lui qui lui donnait une très bonne impression et lui faisait baisser sa garde ?
Mystère…
Son sourire ne la quitta pas à la déclaration du russe, mais il se fit un peu timide et elle détourna le regard pour contempler les allers et venus de la Grande Place…
-Tant mieux, si tu me considères comme une bonne rencontre. Je suis contente de t’avoir laisser une bonne impression.
Enfin tu ne me connais pas encore… On verra si tu penses la même chose le jour où tu me verras énervée…
Ce fut à son tour de lâcher un rire à sa réflexion. Une bonne réflexion de Colère tiens.
-Tu es bien belliqueux dis moi ! Enfin je suppose que ce doit être dans notre nature…
Bon ma petite Meredith, il faut vraiment que tu y ailles si tu ne veux pas finir à la rue. Elle se leva du banc et remit sa guitare sur le dos, elle se tourna vers le garçon et lui tendit la main.
-Malheureusement je dois y aller. Je suis ravi d’avoir fait ta connaissance Aliocha.
Et soudain l’illumination se fit dans son esprit.
-Euh, tu aurais un numéro de portable, pour qu’on puisse se contacter… à nouveau ?
Elle n’en revenait pas de demander ça. Le social c’était vraiment quelque chose….

©BBDragon


Lun 2 Avr - 15:54
Ah bah tiens. Elle doit s'en aller de toute façon. C'est pratique, on a pas à rester dans le silence le plus gênant du monde à se demander quoi dire quoi faire comme je suis si bien capable de le faire. Hahaha. Je déteste être sociable parfois. Allez, une poignée de main pour sceller notre amitié - ça marche vraiment comme ça cette histoire ? - et paf j'ai une amie. Trop bien !

«Tout le plaisir est pour moi.»

Ah. Numéro de téléphone. Merde. Ben c'est con mais, j'avais pas mon portable sur moi au moment d'être enlevé par les magiciens. Donc haha. Ben non. Mais comment on va se revoir alors ?

«Ah, hum... Non, désolé. J'aurai bien aimé mais j'ai même pas de taff. Donc bon. Mais si ça te dit, on pourra se revoir un jour pendant un de tes concerts en ville ? Et j'irai te voler la vedette et ta guitare bien entendu. Et cette fois là j'aurai un numéro de portable.»

Héhé quelle ingéniosité ! Décidément, je suis le meilleur. Bon ok non pas à ce point mais quand même. Et je sais, dommage que j'en ai pas. Bon. Je me lève aussi. Parce que je vais retourner écumer les routes. A la recherche d'un boulot. Que j'espère paiera bien, et que je trouverai vite. Et voilà, nos chemins se séparent. Petit signe de la main.

«до свидания !» ((Au revoir !))
Contenu sponsorisé

Put another dime in the Jukebox [libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Salem :: Dans les murs de Salem :: Centre Ville :: Grande place-
Sauter vers: